Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Un confinement le week-end à Lyon dès le 6 mars ?

Publié le - - Actualité

Un confinement le week-end à Lyon dès le 6 mars ?
© Julien Verchère - Les quais du Rhône désertés. Une image qui risque de redevenir la norme dans les prochaines semaines.

Le Rhône fait partie des 20 départements placés en "surveillance renforcée". Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les préfets seraient amenés à prendre des mesures similaires à celles en vigueur à Nice et Dunkerque dès la semaine prochaine si la situation épidémique continue à se dégrader.

Lyon et sa région peuvent-ils encore échapper à un reconfinement le week-end ? C'est la question qui se pose alors que le Rhône fait partie des 20 départements placés sous "surveillance renforcée", annonce effectuée ce jeudi 25 février par le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse.

La hausse du taux d'incidence du Covid-19 au cours des derniers jours a fait basculer le Rhône dans le camp des 20 départements scrutés à la loupe par les épidémiologistes et le gouvernement. Pas question de perdre du temps selon Jean Castex, qui a déclaré que les préfets "engageront des concertations avec les élus pour inviter sans attendre les habitants à la plus grande vigilance et envisager, dans tout ou partie de ces territoires, des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque".

L'hypothèse d'un confinement "nouvelle formule"

Autrement dit, des confinements locaux du vendredi soir au dimanche soir, avec l'objectif de préserver l'activité économique et les temps scolaires tout en prenant des mesures permettant d'éviter un reconfinement national imaginé comme un dernier recours et une impasse politique par le gouvernement.

"Nous ferons à nouveau un point la semaine prochaine. Si la situation poursuit sa dégradation, nous prendrons des mesures renforcées qui entreront en vigueur à compter du week-end du 6 mars", a encore déclaré le Premier ministre. Le mois de mars 2021 pourrait bien ressembler à celui de mars 2020, la peur d'une maladie inconnue en moins, la lassitude en plus.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer