AccueilActualitéSociétéUn cirque survolté

Un cirque survolté

Créé en 1993 par Jeannot Painchaud et d’autres circassiens originaires des îles de la Madeleine (un archipel dans le golfe du Saint-Laurent), il est l’un des plus brillants représentants du nouveau cirque.

ActualitéSociété Publié le ,

Éloize (qui signifie, en acadien, éclair de chaleur), sur cette production créée en 2009, est composé de quinze jeunes artistes bouillants de vitalité, à la moyenne d’âge de 30 ans maxi. Acrobates, porteurs, trampolinistes, contorsionniste, ils viennent de tous les horizons et toutes les disciplines, et chacun a plusieurs cordes à son arc. Avec des parcours d’authentiques circassiens mais également des parcours plus atypiques comme celui de l’homme au vélo, qui cascade dans le spectacle. En effet, Thibaut Philippe est originaire de la région parisienne et ne se destinait absolument pas à se retrouver sur une scène de théâtre. Il se destinait plutôt à une carrière plus classique de directeur marketing, mais ses talents en ont décidé autrement. Il s’entraîne depuis l’âge de 14 ans à « monter des petits murs, puis des gros murs », suivant ainsi le penchant de son frère pour le vélo acrobatique. Puis, un de ses copains de « compet’ », québécois, l’appelle pour le remplacer et il se retrouve au cirque Éloize, presque par hasard. C’était il y a quatre ans pour Id (pour identification, en anglo-saxon), le spectacle présenté actuellement à la Maison de la danse. Depuis, il vit au rythme des tournées, pendant lesquelles il avoue s’entraîner assez peu à sa propre discipline même s’il fait chaque jour des « pompes, des abdos et des tractions pour le gainage et le maintien ». « Chacun s’entraîne dans sa spécialité, parce que chacun a ses exigences physiques. Il faut savoir que sur un spectacle, on n’est qu’à 60 % ou 70 % de nos capacités techniques aussi bien qu’en termes d’énergie », explique posément ce jeune homme affable. Un autre, Jérôme Sordillon, vient juste d’intégrer la compagnie, pour cette tournée européenne qui a commencé à Londres début octobre sous les ovations du public londonien. Caladois d’origine, et déjà un fort accent canadien comme presque tous les membres de la troupe, il a également un drôle d’itinéraire. Gymnaste dès l’âge de 6 ans, il fait de la compétition pendant quinze ans …


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5079 du samedi 14 décembre 2013 …

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?