Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Un centre d'entrepreneuriat universitaire piloté par l'Université de Lyon

Publié le - - Services

Un centre d'entrepreneuriat universitaire piloté par l'Université de Lyon
DR - Des étudiants formés à l'esprit d'entreprendre

En avance sur le volet de l'entrepreneuriat étudiant, le site universitaire de Lyon-Saint-Etienne va devenir pilote, au niveau national, pour la constitution d'un centre d'entrepreneuriat universitaire. Objectif : favoriser la création de 200 start-ups par an, devenir un hub pour les autres pépites en France et jouer dans la cour internationale.

L'université Jean Moulin Lyon 3 a mis en place plusieurs dispositifs pour déployer une politique axée sur l'entrepreneuriat à l'échelle du site universitaire. Marie Eyquem, désormais directrice du centre d'entrepreneuriat universitaire de l'Université de Lyon, a pour mission de « clarifier et d'organiser l'offre à l'échelle du site autour de trois principaux axes ».

Les programmes d'accompagnement comme Campus Création qui sensibilise quelque 1 000 étudiants lyonnais à l'entrepreneuriat, Lyon Start-up dont la mission est d'accompagner près de 200 porteurs de projets par an, ou Jeune Entreprise accélérée qui booste 20 à 40 start-ups par an, intégreront ce centre expérimental pour des missions de formation, de coaching et de mentorat autour de l'entrepreneuriat.

Tout comme l'incubateur Manufactory, porté par Lyon 3, qui devient « le modèle d'incubation qui sera déployé sur les gros campus. Manufactory restera sur le campus de la Manufacture des tabacs à Lyon 3, un site sera implanté sur le campus Lyon Tech-La Doua en lien avec la Fabrique de l'innovation, un incubateur sera aussi déployé à Saint-Etienne », selon Marie Eyquem. Enfin, le dispositif devrait être complété par la création d'un accélérateur dès septembre 2020.

Plus largement, l'Université de Lyon travaille à un projet ouvert aux étudiants du périmètre de l'université-cible (soit quatre établissements) mais aussi à ceux des autres universités, à des salariés, à des demandeurs d'emploi. « La finalité n'est pas forcément la création d'une entreprise mais d'acquérir une posture entrepreneuriale, de poser un autre regard sur l'entreprise et l'économie et de posséder une façon nouvelle de créer de la valeur. »

Le projet déployé à Lyon devrait déboucher sur la création d'un hub d'incubateurs universitaires pour permettre aux autres pépites de France de bénéficier des mobilités internationales que le centre d'entrepreneuriat universitaire lyonnais va proposer. Un tel dispositif a pu se mettre en place aussi par les liens étroits que l'université, et notamment Lyon 3, tisse avec les entreprises locales depuis de nombreuses années.

Les moyens humains et financiers

Ce centre d'entrepreneuriat universitaire, composé de 16 permanents, nécessite un budget de 1,8 M€ par an en provenance d'Idex Lyon (415 k€), de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (300 k€), de fonds privés (250 k€), de la Métropole de Lyon (160 k€), du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (120 k€) et des ressources propres des universités (555 k€).




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer