AccueilSpectacle vivantTutus et chapeaux pointus pour les Chicos Mambo

Tutus et chapeaux pointus pour les Chicos Mambo

Tutus et chapeaux pointus pour les Chicos Mambo
© : DR

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Créée à l'occasion des 20 ans de la compagnie Chicos Mambo, Tutu est une variation drôlatique autour de cet accessoire, symbole par excellence de la représentation populaire de la danse. Sous titré La danse dans tous ses états, il déroule au fil de 20 tableaux une vision de la danse et des danses, à la fois d'une impeccable rigueur et d'un sens de la dérision franchement désopilant. C'est d'ailleurs tout le charme de ce spectacle qui fait aimer la danse à ceux qui croient ne pas l'aimer, qui la fait voir autrement à ceux qui l'aiment déjà.

Du pas de quatre du Lac des cygnes en forme de « canarderie » à la séquence échevelée à la manière de Pina Bausch, en passant par le pas de deux du prince de la Belle au bois dormant et le haka en tutu, six « hommes tutu » s'en donnent à cœur joie. Technique absolument irréprochable et ironie mordante sont les ingrédients indispensables pour donner toute sa saveur à ce millefeuille chorégraphique. Tout le monde y passe, de la danse conceptuelle aux productions de téléréalité, des concours de danse de salon aux numéros de GRS (proprement désopilant!), et personne n'échappe à la moulinette de Philippe Lafeuille, directeur de la compagnie.

Évidemment, ceux qui avaient vu leur premier tube, Méli-Mélo, ne seront pas trop surpris, parce que la recette est la même. Il n'empêche celle-ci a évolué, a pris du corps. Notamment les costumes de Corinne Petitpierre, inspirés du fameux tutu, qui s'est surpassée avec ses « pantutu » ou d'improbables couvre-chefs en forme de fraise, aussi ridicules qu'irrésistibles. À déguster sans modération !



Maison de la danse, 22 au 27 novembre, journée On danse en famille le 26, www.maisondeladanse.com

les élans de Yuval Pick


Le chorégraphe Yuval Pick, directeur du CCNR (centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape) nous immerge dans un tout autre univers, le sien. Il présente deux de ses pièces au CCN, la « cabane » comme les riverains ont surnommé l'endroit. L'occasion rêvée pour (re)découvrir son travail avec Playbach et eddies.

La première pièce est une variation ludique et déjantée sur une play-list de classiques du compositeur Jean-Sébastien Bach, un trio explorant la notion de poids, d'accueil et d'écoute tandis que eddies, pièce plus récente et très peu vue à Lyon, s'intéresse à la relation danse/musique. Un quatuor fiévreux et virtuose qui nous plonge au cœur de la partition du compositeur Samuel Sighicelli par une danse hallucinatoire incarnant la musique telle une présence visible sur le plateau. La danse de Yuval Pick déploie ici sa dimension organique à pleine puissance. À découvrir !


CCNR, 22 et 23 novembre

www.ccnr.fr

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?