AccueilDroitTrois procureurs algériens à la cour d'appel de Lyon

Trois procureurs algériens à la cour d'appel de Lyon

C'est sous l'égide de la cour d'appel de Lyon, de son Premier président Bruno Pireyre et de sa procureure générale Sylvie Moisson que trois magistrats algériens viennent d'effectuer un stage dans le ressort de la cour. Au programme : le partage avec la justice française de sujets prégnants comme les comparutions immédiates, le traitement direct des affaires par les parquets et aussi les mesures alternatives, pour ne citer que la médiation. Une découverte qui s'inscrit dans le cadre d'un programme géré par l'opérateur de coopération technique du ministère de la Justice, Justice Coopération Internationale (JCI). Les magistrats de la cour d'appel ont pu ainsi faire partager leur expérience, avant la mise en place fin janvier de procédures supplémentaires en Algérie, introduites par une nouvelle loi. A la fin de leur stage, les trois procureurs ont également assisté à la rentrée judiciaire solennelle de la cour d'appel de Lyon, ainsi qu'à une réunion de synthèse et de clôture avec la procureure générale Sylvie Moisson. A n'en pas douter, les trois magistrats algériens sont repartis satisfaits de ce stage et enchantés de l'accueil qui leur a été réservé par la cour d'appel de Lyon et ses magistrats, dont le substitut général et secrétaire général du parquet général, Jean-Philippe Rivaud. Les procureurs algériens : M. Bouchenafa du tribunal de première instance de Tiaret (en stage à Villefranche-sur-Saône) ; M. Zidani du tribunal de première instance de Tizi Ouzou (en stage à Saint-Etienne) ; M. Benmahiddine du tribunal de première instance d'Ourgla (en stage à Lyon).
Trois procureurs algériens à la cour d'appel de Lyon
Photo : Michel GODET - Le substitut général Rivaud entouré des trois procureurs algériens

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?