Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Tribunal de commerce de Lyon : Me Clément Bravard, 3e greffier associé

le - - Tribunaux

Tribunal de commerce de Lyon : Me Clément Bravard, 3e greffier associé
Photo : Michel GODET - Au premier rang : Marc Cimamonti, Mes Christian Bravard, Clément Bravard et Serge Superchi

En prêtant serment devant le tribunal de commerce de Lyon (présidé par Michel Thomas), Me Clément Bravard (30 ans) en devient le 3e greffier associé, par arrêté du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, aux côtés de Mes Christian Bravard et Serge Superchi.

Dans ses propos liminaires, le président Thomas a retracé le parcours de l’impétrant, depuis le travail juridique de l’avocat stagiaire à Annecy, jusqu’à ce jour, en passant par le Conseil Constitutionnel, toujours comme élève avocat.

C’est en janvier 2013 que Clément Bravard se dirige vers la justice consulaire en tant que commis greffier - greffier assistant au tribunal de commerce de Vienne pour « se confronter à la réalité du terrain ». En juin 2015, il arrive au greffe du TC de Lyon, également comme commis greffier, responsable du pôle des audiences, « avec des qualités indéniables et essentielles », ajoute le président du tribunal de commerce.

Lors de ses réquisitions, Marc Cimamonti, procureur de la République, a quant à lui rendu un hommage appuyé à la façon dont la justice commerciale est rendue dans le ressort lyonnais, particulièrement grâce à son greffe, avec des greffiers titulaires de charge qui viennent aux audiences et les assurent, « se comportant ainsi comme de véritables professionnels sur l’ensemble du clavier qui est le leur ».

De plus, le fonctionnement de cette institution est rationnel et vertueux, selon le représentant du ministère public. Et d’ajouter que compétence, déontologie, bienveillance, efficacité ou encore respect des principes ponctueront le parcours du nouveau greffier. Avant de renvoyer Me Clément Bravard à l’exercice de ses fonctions, Marc Cimamonti insiste sur l’importance de ce moment pour le récipiendaire, mais aussi pour son père Me Christian Bravard, « un moment que nous entendons partager avec vous ».




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer