Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Transports : pourquoi Bruno Bernard a choisi d'assurer la présidence du Sytral

Publié le - - Collectivités

Transports : pourquoi Bruno Bernard a choisi d'assurer la présidence du Sytral

La perspective du changement de statut du Syndicat mixte des transports lyonnais (Sytral) au 1er janvier 2022 a conduit Bruno Bernard à la tête de la deuxième autorité des transports en commun de France. Il compte s'appuyer sur la puissance du réseau lyonnais pour la porter à un échelon départemental et établir une politique de mobilité en phase avec ses convictions.

Élu le 7 septembre à la tête du Sytral (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise), Bruno Bernard cumulera cette fonction avec celle de président de la Métropole de Lyon. C'est la perspective d'un changement d'échelle qui l'a poussé à contourner la règle du non-cumul des mandats en vigueur chez Europe Écologie-Les Verts. Car pour le seul candidat en lice à la présidence du Sytral, "le développement des transports en commun est le moyen le plus efficace de réduire les inégalités territoriales et sociales".

Conséquence directe dans le Rhône de la Loi d'orientation des mobilités (LOM) promulguée le 24 décembre 2019, le Sytral va devenir un établissement public local (EPL). Un changement de statut qui devrait intervenir au 1er janvier 2022. Il passera ainsi d'un réseau de quatre intercommunalités - la métropole de Lyon, la communauté d'agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône, la communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien et la communauté de communes de l'Est lyonnais - à l'ensemble des onze intercommunalités du Rhône.

Une manière de pousser le "RER à la lyonnaise" ?

Ce nouvel organe devrait être, selon une note de synthèse de février 2020 sur la LOM réalisée par le think tank Transport, développement, intermodalité, environnement (TDIE) "doté d'une mission d'autorité organisatrice des services de transport public de personnes réguliers et à la demande, des services de transport scolaire […] et chargé de la gestion de la liaison express entre Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry".

Cette expansion du Sytral intègre aussi le projet fort – et phare - du président de la métropole lyonnaise : le Réseau express métropolitain, le "RER à la lyonnaise", même s'il reste dépendant de SNCF Réseau et de la Région Aura. Cela nécessitera "une implication de toutes et tous pour que ce projet consensuel avance et se concrétise enfin", souligne Bruno Bernard.

Un plan d'investissement ambitieux

Bruno Bernard prévoit un plan d'investissement ambitieux "entre 2,5 et 3 milliards d'euros sur le mandat", soit 6 ans, pour y parvenir. Même s'il a reconnu le bilan de l'équipe précédente, "confirmant ainsi la pertinence d'une structure comme le Sytral", l'élu estime que les investissements passés n'ont pas été à la hauteur des enjeux de mobilité au sein du réseau de transports.

Désormais, place à l'amélioration de l'offre bus (fréquences et lignes express) avec 60 km de nouvelles voies, le projet de tram entre la Part-Dieu et la place Bellecour, l'harmonisation de la grille tarifaire et l'esquisse du projet d'un télécabine "efficient" sur les collines lyonnaises et les deux cours d'eau lyonnais, le nouveau président mentionnant un possible tracé entre Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon et Lyon.

Métro : pas de décision "politique"

En ce qui concerne le développement du réseau de métro (projet de la ligne E ou prolongations des lignes A, B et D), le président indique "qu'il n'y aura pas de ligne politique sur le sujet pour satisfaire tel ou tel élu, parce que l'intérêt général prévaut". Il prévoit à ce sujet l'organisation de débats publics avec des choix pris en fonction du développement urbain, liés à l'évolution de la densité de l'habitat, prégnante dans l'aire géographique du Sytral.

Rendez-vous fin 2020 avec l'ensemble des parties prenantes, soit autant d'élus aux visions divergentes en matière de transport, au regard de la diversité des territoires dont ils sont issus.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer