AccueilImmobilier-TP-BâtimentTransavia modifie son business model

Transavia modifie son business model

Surtout connue pour s'envoler vers les destinations soleil, la compagnie low cost place désormais le tourisme d'affaires dans sa ligne de mire.
Transavia modifie son business model
DR - Transavia ambitonne 550 000 passagers en 2016

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Nathalie Stubler, nouveau pdg France de Transavia, a dévoilé les ambitions de la filiale d’Air France-KLM. Une stratégie basée sur la multiplication de ses offres en Europe, puisqu’elle annonce 70 % de sièges supplémentaires au départ de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Pour y parvenir, un nouveau Boeing 737-800 de 182 places atterrira dès cet été, portant l’ensemble de la flotte française à 26 appareils.


Privilégiant jusqu’alors les destinations touristiques, essentiellement vers le bassin méditerranéen, l’opérateur part aujourd’hui à la conquête de nouveaux territoires. Ne s’adressant plus à sa seule clientèle loisirs, il ambitionne de développer son potentiel affaires, comme l’explique Hervé Kozar, directeur général adjoint commercial de Transavia France : « Seulement 10 % de nos passagers affirment aujourd’hui voyager pour des motifs professionnels. Nous avons pour objectif d’augmenter la part business de 50 % en 2016. » Pour attirer les cadres dirigeants d’entreprise, elle mise notamment sur la proposition de packs flexibles (Basique, Plus et Max), un service back-up optimisé ou les avantages qui découlent de son appartenance au groupe Air France-KLM, programme de fidélité Flying Blue en tête.


Présente également à Paris-Orly et Nantes, deuxième opérateur low-cost après Easyjet, la compagnie réaffirme son positionnement tous les publics. Depuis sa base historique de Lyon, où elle assure une présence continue depuis 2010, Transavia propose cinq nouvelles destinations : Lisbonne, via six fréquences hebdomadaires, mais aussi Faro, Valence, Agadir et Rhodes. La compagnie renforce également ses lignes existantes, en particulier Porto qui gagne trois vols supplémentaires par semaine. Après 260 000 passagers en 2015, la compagnie espère porter leur nombre à 550 000, à Lyon, d’ici la fin de l’année. « Ce qui nous permettrait d’atteindre l’équilibre financier à l’horizon 2017 », conclut la pdg.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?