Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Toyota Camry : docile, confortable et hybride

le - - Automobile

Toyota Camry : docile, confortable et hybride

Après une longue parenthèse Avensis, berline et break, un temps jugée mieux adaptée à l'Europe pour incarner le haut de gamme Toyota, ce rôle revient à nouveau à la Camry, qui arrive sous la forme d'une huitième génération.

Comme les modèles précédents de sa lignée, appréciés en Amérique du nord, Australie et Asie, la Camry huitième du nom est une grande routière de prestige qui, à ce titre, entend donner le meilleur de Toyota, luxe et technologie. Seule la silhouette 4 portes avec coffre est donc digne de son rang, pour dégager notamment un espace habitable généreux en rapport avec ses 4,88 m de long. Les places arrière étant également conformes aux attributs nécessaires pour pouvoir cataloguer la Camry de « voiture de maître ». Le troisième et plus haut niveau de finition Lounge en atteste, avec un large accoudoir central pourvu d'un petit tableau de commande pour régler la climatisation trizone, la sono signée JLB à 9 haut-parleurs, et l'inclinaison du dossier des deux sièges postérieurs tendus de cuir et rabattables 40/20/40 (et 60/40 pour les autres finitions).

Aux places avant, c'est également Byzance. L'atmosphère enjolivée par une planche de bord design riche d'une instrumentation numérique avec écran couleur TFT de 10 pouces, à laquelle s'ajoute un affichage tête haute en Lounge. Le grand écran central couleur tactile 8 pouces (avec navigation et connectivité à partir de l'exécution intermédiaire Design) s'enchasse pour sa part dans un vaste décor triangulaire qui ne donne son plein effet qu'avec l'intérieur beige, apanage du stade supérieur...

Mais dès les deux finitions de base duales, Dynamic et Dynamic Business (dédiée aux sociétés, de loin les premières cibles de la Camry), la cellule de vie apparaît cossue avec 7 airbags, purificateur d'air sophistiqué, appel d'urgence et services connectés MyT, ou encore pack de sécurité Toyota Safety Sense spécialement complet.

Extérieurement, la dernière Camry ne manque pas non plus de se faire remarquer par sa silhouette élancée et plaisante, qui s'impose comme la plus gracieuse de toutes les Toyota.

Le troisième atout majeur de la Camry, dont les prix s'échelonnent de 36 900 à 44 500 €, tient à sa motorisation Toyota Hybrid System minutieusement optimisée. Et composée d'un 4 cylindres essence perfectionné 2,5 litres Dynamic Force de 177 ch à double injection (directe et indirecte) et double distribution variable, qu'appuie un moteur électrique ; cet ensemble délivre 218 ch. Toujours conventionnelle mais plus petite et plus légère, la batterie nickel-métal hydrure trouve désormais place sous les sièges arrière, sans empiéter sur le très grand coffre, de 500 ou 524 litres selon la configuration des sièges arrière.

Et au volant, le châssis TNGA des dernières Toyota, qui abaisse notamment le centre de gravité de la Camry, s'en sort valeureusement à l'issue d'une ribambelle de virages plus ou moins serrés, négociés avec une certaine agilité et une prise limitée au roulis en courbe. Pareil exercice, pratiqué avec le mode Sport de la transmission automatique engagé, ne cadre certes pas vraiment avec l'esprit « hybride », mais démontre que cette grande traction avant au poids raisonnable (entre 1 595 et 1 660 kg selon la version) tient bien le pavé. Et avec du répondant lorsqu'on en a besoin (0-100 km/h en 8,3 secondes), même si la vitesse maxi est techniquement limitée à 180 km/h... quand même !

Cependant, la Camry s'apprécie encore mieux au rythme de la circulation ; il faut mettre en exergue ses aptitudes à consommer peu, accrochant un remarquable 5,4 l./100 à l'issue de nos essais. La Camry « glisse » alors majestueusement sur l'asphalte, offrant ainsi un grand confort à ses occupants, amortissement et silence de fonctionnement. En zone urbaine aux basses allures, elle roule même - mais très temporairement - sur la seule force électrique. Plus souvent, un appui électrique tangible vient soulager le moteur.

C'est au niveau des faibles émissions de C02 qu'elle produit que la Camry prend toute son envergure sur l'étroit marché des familiales et routières. Car face aux Volkswagen Passat, Peugeot 508 ou Renault Talisman, ses 98 g/km la dispensent de tout malus écologique. Qu'escorte une avantageuse fiscalité pour les entreprises.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer