AccueilEditos-BilletsEdito : Tout roule ou presque…

Edito : Tout roule ou presque…

Les mordants lazzis adressés par les grincheux de tout poil à l'égard de ceux qui innovent, Christophe Sapet, de toute évidence, n'en a cure. Le président de la start-up lyonnaise Navya imagine, invente, crée et avance. Vite ! A l'instar de son dernier-né, Arma : un véhicule 100 % électrique dépourvu de… conducteur, assemblé à Brignais !
Edito : Tout roule ou presque…
Navya - Le véhicule électrique sans chauffeur, Arma.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Véritable pépite technologique, cette navette, qui se meut sans chauffeur grâce à un système embarqué et de multi-capteurs infrarouges, est la réponse idoine aux exigences de mobilité urbaine. Destinée à assurer le dernier, ou le premier, kilomètre en ville, ce véhicule, « capable d’assurer un niveau de perception de son environnement supérieur à 99,99 % », n’a pas pour finalité de concurrencer le métro. Sa mise en circulation, à titre expérimental, est programmée pour juin, dans le périmètre de la Confluence lyonnaise. Des tests grandeur nature tempérés cependant par une législation internationale qui le contraint à évoluer sur site fermé (aéroports, hôpitaux, sites industriels). Pas de quoi concasser l’enthousiasme de Christophe Sapet, qui estime les besoins en la matière à quelque 10 000 véhicules sur l’espace européen pour la décennie à venir.
Dans le domaine des transports, le Tunnel Euralpin Lyon-Turin (TELT) a dévoilé le logo qui lui servira désormais d’identité visuelle. Un idéogramme esthétique, graphique et stylisé, signé par deux jeunes Turinois et symbole du lien infrangible tissé entre la capitale du Piémont et son homologue rhodanienne.
La préfecture du Rhône, par communiqué, a apporté son écot de « relatives » bonnes nouvelles en livrant les statistiques de la sécurité routière. En janvier, quatre personnes ont perdu la vie sur les routes du Rhône. Un chiffre certes encore terrible mais inférieur au même mois de l’année précédente (7 tués), une première pour le département depuis… juin 2015. Fait notable, les autres indicateurs connaissent une sensible amélioration au regard de janvier 2015. Accidents en recul, nombre de blessés en baisse et par voie de conséquence moins d’hospitalisés. On pourrait s’en réjouir. Malheureusement, s’abattant en une grêle d’aérolithes, les accidents meurtriers de Montflovin (Doubs) et de Rochefort (Charente-Maritime), impliquant des bus scolaires et ôtant la vie, respectivement, de deux enfants âgés de 12 et 15 ans et de six adolescents, viennent asséner leur froide réalité.
Oui, la route tue pour qui néglige les fondamentaux, au premier desquels le respect de la vitesse. Un conseil de prudence essentiel alors que se profilent les vacances de février pour la zone A - celle de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand -, ubéreuses en déplacements vers les stations de montagne.

L.O

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?