Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Rillieux / Tout le monde au festival Cocotte !

le - - Spectacle vivant

Rillieux / Tout le monde au festival Cocotte !

Depuis 2 ans le festival Cocotte sévit dans le quartier de la Velette, à Rillieux-la-Pape. Et il s'étoffe au fil des éditions.

Malgré la fermeture du CCNR (centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape) lui-même, endommagé lors d'un incendie en novembre 2017, Cocotte fête sa deuxième mouture sur le parvis du CCNR, et dans le studio de la Velette En effet, Yuval Pick, son directeur et toute l'équipe avaient envie de mettre en place un temps fort pour que le CCNR fasse vivre le quartier et donne à voir ce qui se passe dedans.

Ainsi, c'est l'occasion de venir découvrir la jeune création avec des extraits de travaux en cours, des petites formes confiées aux interprètes de la compagnie, un bal participatif concocté par Jérôme Oussou, danseur de hip-hop du groupe Danseurs sans frontières et surtout le formidable solo de Daniel Linehan, Not about everything.

Créé il y a plus de 10 ans, ce solo est vertigineux. À tous les sens du terme, puisque le danseur américain formé à P.A.R.T.S. tourne sur lui-même pendant toute la pièce, en exécutant toutes sortes d'actions en même temps comme lire, parler, se déshabiller. Le public est à la fois happé par la performance et hypnotisé par le mouvement giratoire.

Une première pièce qui ouvrait déjà les pistes de recherche du chorégraphe actuellement artiste associé au deSingel Campus International des Arts 2017-2021, à Anvers et faisait également figure de pionnière en s'intéressant au tournoiement, un motif qu'on retrouvera beaucoup dans des pièces postérieures comme dans le projet TURNING de Alessandro Sciarroni (dont on a pu voir un volet lors de la Biennale de la danse 2016).

En effet, ce qui intéresse cet artiste intrigant c'est la confrontation des formes, notamment celles de la danse et du langage. Désormais repéré, il « cherche à obscurcir, en douceur, la frontière qui sépare la danse de tout le reste ». En testant « les nombreuses interactions entre la danse et les formes de non-danse, à la recherche d'improbables conjonctions entre texte, mouvement, image, chanson, vidéos et rythmes ».

CCNR, 22 juin, www.ccnr.fr




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer