AccueilActualitéSociétéTourisme : Lyon, destination estivale

Tourisme : Lyon, destination estivale

Casquettes vissées sur la tête, Anglais, Espagnols ou encore Japonais font crépiter les flashs face au « mur des Lyonnais », sur la place Bellecour ou le long des berges du Rhône… Si l’on aperçoit toujours des grappes de Français et d’étrangers à proximité de ces zones « stratégiques », l’activité touristique estivale n’est pas vraiment réputée pour être la plus forte de la ville.

ActualitéSociété Publié le ,

En juillet et en août, Lyon enregistrait généralement des chiffres trois fois plus faibles que pour le reste de l’année.

Mais depuis quelques années, la tendance s’inverse. Il n’y a qu’à regarder les chiffres : une décennie en arrière, le visitorat étranger ne représentait que 25 % du tourisme estival, alors qu’il atteint aujourd’hui les 55 %. Au mois de juin, l’office de tourisme annonçait même 75 % de taux d’occupation pour les hébergements du territoire. Comment expliquer ce revirement ? Par la mobilisation de tous les acteurs mais aussi par l’ouverture des frontières, comme l’explique François Gaillard, directeur de l’office de tourisme de Lyon : « Depuis l’inauguration de la ligne Emirates, on assiste par exemple à une explosion des arrivées australiennes ; des gens qui considèrent désormais Lyon comme une porte d’entrée sur le territoire français au même titre que Paris. D’un autre côté, il y a l’Eurostar, qui nous a permis d’amener les Anglais directement dans la ville… On s’aperçoit que ces ouvertures de lignes sont des leviers inattendus sur de nouveaux bassins de clientèle ».


.../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n°5165 du 8 août 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?