AccueilCollectivitésTourisme : Auvergne Rhône-Alpes résiste en juillet

CHIFFRES Tourisme : Auvergne Rhône-Alpes résiste en juillet

À la mi-saison, en dépit du contexte sanitaire et d'une météo peu favorable au cours des semaines écoulées, la région Auvergne-Rhône-Alpes tire son épingle du jeu en matière de fréquentation touristique.
Tourisme : Auvergne Rhône-Alpes résiste en juillet
www.images-et-reves.fr - Les sites de montagne sont les plus prisés comme le lac Achard, en Isère

Collectivités Publié le ,

Auvergne-Rhône-Alpes affiche une fréquentation touristique "satisfaisante, voire très satisfaisante" indique Auvergne-Rhône-Alpes tourisme dans son baromètre mensuel de l’évolution touristique à fin juillet 2021.

À la fin de cette période, le taux d’occupation moyen des hébergements était de 63 % (contre 49 % en 2020). Les stations de montagne enregistrent les meilleurs taux d’occupation. La clientèle française est restée majoritaire cette année (87 %) avec une forte représentativité de la clientèle de proximité (38% d’habitants de la région). Même si l’étude note un petit retour de la clientèle internationale – là aussi de proximité avec la France, en provenance de Belgique, d’Allemagne et Pays-Bas.

La prise en compte de la situation sanitaire semble avoir été intégrée par les voyageurs : les professionnels du tourisme interrogés n’ont pas noté d’annulations massives liées à certaines restrictions sanitaires.

Sursaut en août ?

Malgré les craintes liées à la mise en œuvre du pass sanitaire, sur leur organisation interne comme sur la fréquentation touristique, 63 % des professionnels du tourisme envisageaient une fréquentation "stable, voire en hausse" en aout. Malgré tout, ces prévisions restaient difficiles à faire. "Le phénomène de réservation d’ultra-dernière minute pour cette fin d’année pouvant être encore plus prégnant cette année", note Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

L’Isère résiste en juillet

L'Isère affiche une fréquentation touristique "sensiblement identique à 2020, avec le retour des clientèles étrangères", note Isère Attractivité. Au cours du mois de juillet, on dénombre ainsi trois millions de nuitées, pour une fréquentation touristique globale (marchande et non marchande, française et étrangère) en hausse de 6 % par rapport aux chiffres enregistrés en 2020 (mais -7 % par rapport à 2019). avec 40 % d’habitants de la région (suivis par des clients originaires des Bouches-du-Rhône et de région parisienne).

Côté clientèles étrangères, la palme revient aux Néerlandais et aux Belges, tandis que les Britanniques restent absents du fait de l'isolement de sept jours imposés à l'entrée sur le territoire français. Campings et gîtes continuent à attirer plus que les hôtels, avec 80 % de taux d'occupation pour les seconds, en juillet (+19 % par rapport à la moyenne des quatre dernières années), et jusqu'à 95 % en août.

L'attractivité touristique du secteur a aussi été boostée par le retour d'événements plébiscités tels que le trail des passerelles du Monteynard (4 200 inscrits), l'UT4M, le festival Jazz à Vienne (61 000 billets vendus). Les sites emblématiques retrouvent aussi une bonne fréquentation, avec par exemple 12 200 entrées aux Grottes de la Balme et la (ré)ouverture du Petit train de la Mure et du musée Champollion.

M.M.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?