Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Toupargel : un plan de bataille pour sortir du rouge

le - - Services

Toupargel : un plan de bataille pour sortir du rouge
DR - Toupargel prépare et livre plus de 5 millions de commandes chaque année dans toute la France.

L'érosion des ventes par téléphone de produits surgelés amène le groupe lyonnais à revoir son positionnement et son modèle de vente. Cette transformation s'opère dans le cadre du plan Oxygène 2020.

Le leader français de la distribution de produits surgelés à domicile a enregistré une baisse de 7,4 % de son chiffre d'affaires 2017 qui s'établit à 271,4 M€ pour un résultat net part du groupe de – 7,6 M€, contre – 18 M€ en 2016. Pour renouer avec la croissance, Toupargel a lancé, à la rentrée 2017, son plan Oxygène 2020 qui vise à renouveler l'offre de produits et à développer une nouvelle approche commerciale.

« Nous apportons désormais une offre globale alimentaire, avec à la fois des produits surgelés, frais et d'épicerie. Nous voulons devenir le référent de la livraison alimentaire », explique Jérôme Dalidet, directeur digital et expérience clients. Cette offre élargie devrait permettre de séduire une clientèle plus large, notamment les familles en zones rurales et semi-urbaines, alors que Toupargel touchait surtout des seniors. Le groupe a également pris le virage du digital avec un nouveau site marchand, une application mobile, un partenariat avec Amazon… Cette vision omnicanale du parcours client semble payante. En effet, les ventes de produits alimentaires sur le web ont progressé de 36 % l'an dernier tandis que les ventes par téléphone de surgelés ont reculé de près de 10 %.

Le groupe de 3 200 salariés, dirigé par Romain Tchénio depuis début 2017, espère ainsi retrouver une dynamique. « Nous tablons sur une stabilité de notre chiffre d'affaires et un retour à l'équilibre en 2019 », confirme Nicolas Besson, directeur administratif et financier. Pour mener à bien son plan stratégique, Toupargel s'est doté des moyens financiers nécessaires. « Les actionnaires historiques ont apporté 10 M€ en compte courant et se sont engagés sur 10 M€ supplémentaires d'ici 2020. Un contrat de prêt senior de 15 M€ et une opération de cession-bail immobilière de 15 M€ ont également été mis place, et le préfinancement du CICE représente 16 M€ », détaille Nicolas Besson.

Outre les changements sur son activité historique, Toupargel pourrait aussi s'ouvrir à un nouveau métier en tirant profit de son savoir-faire en transport et logistique et d'un maillage territorial important. Grâce à ses 5 plateformes logistiques, 114 agences de livraison de proximité et 900 chauffeurs, le groupe livre 20 000 commandes par jour et possède une maîtrise inégalée du dernier kilomètre. Cette compétence pourrait être mise au service d'acteurs de la grande distribution à travers la signature de partenariats.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide