AccueilCollectivitésTiny houses, des ilots refuges pour les femmes isolées et leurs enfants dans la métropole de Lyon

Tiny houses, des ilots refuges pour les femmes isolées et leurs enfants dans la métropole de Lyon

En partenariat avec des associations, la Métropole développe un programme d'accueil dans des micro-maisons à Lyon et Villeurbanne.
Tiny houses, des ilots refuges pour les femmes isolées et leurs enfants dans la métropole de Lyon
© Compte Twitter Bruno Bernard - Le président de la Métropole de Lyon était en visite à Villeurbanne ce matin.

Collectivités Publié le ,

Bruno Bernard, président de la métropole de Lyon, était en visite jeudi matin à Villeurbanne pour l'ouverture du site "La Base" Villeurbanne. En partenariat avec l'association Le Mas, celui-ci accueille depuis peu des femmes isolées avec enfants de moins de 3 ans dans des "tiny houses".

Concept venu des Etats-Unis, il s'agit de micro-maisons facilement déplaçables ou démontables. A Villeurbanne, "La Base" comptera 51 places au total, hébergées dans 17 tiny houses correspondant à autant de ménages.

Deux autres structures dans les 3e et 9e arrondissements de Lyon

Deux autres structures du même type existent sur le territoire de la Métropole de Lyon. La Station (Lyon 3e), d'une capacité d'accueil de 52 personnes, est en fonctionnement depuis le 2 novembre 2020. Ce site est actuellement utilisé pour des jeunes majeurs en recours de minorité. Il est lui aussi géré par l'association Le Mas.

Sidoine Apollinaire, à Lyon 9e, affichera lui aussi une capacité de 51 personnes à terme. "Actuellement, 12 tiny houses sont installées et en fonctionnement. 8 de plus seront installées en juin, ce qui équivaut à l'accueil de 20 ménages au total", souligne la Métropole. Le site est également réservé à l'accueil des femmes isolées avec enfants de moins de 3 ans. La gestion du site sera assurée par l'association Foyer Notre Dame des Sans-Abris.

200 places en tiny houses d'ici à l'été

"En plus de ces actions, des logements – propriété des Offices publics de l'habitat (OPH) - sont mis à disposition des associations, dans le cadre du plan « zéro remise à la rue », soit 55 à 60 places suivant le public accueilli à Villeurbanne. La gestion est assurée par l'association Alynea, avec une ouverture progressive en cours", complète la Métropole.

Ce sont donc plus de 200 places qui seront disponibles d'ici à l'été, qui permettront de réduire les prises en charge à l'hôtel (800 actuellement selon la Métropole).

Ce plan d'accueil via les tiny houses consitue l'un des axes d'intervention de la politique "pour une Métropole accueillante et hospitalière", pour lequel un budget de 8 600 000 € est prévu.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?