AccueilVie juridiqueDroitThierry Bonnet : l'international pour moteur

Thierry Bonnet : l'international pour moteur

Un double cursus universitaire à Lyon 3 lui permet d’obtenir une maîtrise en droit des affaires, puis une autre dans les carrières judiciaires (IEJ) passée pendant son service militaire.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Une période qu’il affectionne encore, tant il est vrai qu’il l’a effectuée comme sous-officier habilité secret défense dans les services secrets militaires en pleine époque du Rainbow Warrior. « J’aurai pu devenir agent secret… »
Même s’il est encore réserviste dans ce domaine, l’avenir en a décidé autrement avec, à la sortie de sa conscription, son examen d’entrée au CFP (désormais Edara), puis un stage chez Me Gabriel Coulaud, son mentor.
Ressentant l’injustice dès son plus jeune âge, le jeune avocat se retrouve vite, exalté et fébrile, aux 24 Colonnes pour un procès d’Assises concernant un viol, comme partie civile. Premier contact avec la justice avec un grand J, avant une rapide réorientation vers le droit des affaires. Enfant, il ne regardait chez ses parents la télé qu’une fois par semaine le mardi soir (il n’y avait pas école le mercredi) et en particulier les Dossiers de l’écran dans lesquels Robert Badinter, futur garde des Sceaux était souvent présent, d’où son profond respect pour l’homme. Président plus tard de la commission des droits de l’homme (1993), il ne manquera pas de faire venir ce même Badinter à Lyon pour une conférence-dédicace et de lui dire son admiration. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5059 du samedi 27 juillet 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?