Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Thierry Bergereau : « du cousu main à la Sacvl »

le - - Collectivités

Thierry Bergereau : « du cousu main à la Sacvl »
© Saby Maviel

En prenant le témoin laissé par Eric Lamoulen en avril dernier, Thierry Bergereau sait le travail accompli par son prédécesseur pour assainir les comptes de la Sacvl marquée un temps par de graves difficultés financières. Aujourd'hui, l'opérateur immobilier de la Ville de Lyon affiche un chiffre d'affaires de 62 M€ et un résultat net de 7 M€.

« Nous devons profiter de la forme juridique en Sem pour réaliser des produits mixés » lance le directeur général de la Sacvl, Thierry Bergereau qui entend faire vivre l'esprit d'Edouard Herriot, à l'initiative de la fondation de la Sacvl en 1954. Arrivé en avril 2019 à la tête du bailleur social lyonnais, cet Isérois d'origine a suivi des études d'aménagement du territoire et d'urbanisme. Il effectué sa carrière dans le logement social dirigeant successivement CDC Habitat Île-de-France (25 000 logements) puis Adoma (33 000 logements, filiale de CDC Habitat).

Promouvoir une ville équilibrée, améliorer les conditions d'habitat des Lyonnais… telle est la mission originelle et toujours d'actualité de la Sacvl qui gère aujourd'hui 7650 logements. Complémentaire d'une offre d'habitation à celle proposée par les grands opérateurs lyonnais, la Sacvl gère aujourd'hui plus de logements non conventionnés que de logements sociaux mais poursuit sa mission d'intérêt général à travers la réalisation de programmes atypiques : 60 logements meublés non conventionnés à destination des personnes à bas salaires (Lyon 9e) ou la construction d'un bâtiment (à double vocation : formation et habitation) pouvant abriter un métier à tisser Jacquard au rez-de-chaussée (haut de plafond) et des logements au premier niveau (Lyon 8e, près de l'école la Mache)… figurent parmi ses programmes notoires.

L'opérateur lyonnais a lancé un plan d'investissement de 90 M€ jusqu'en 2022 avec 700 logements en cours de construction afin de pouvoir répondre à des demandes au cas par cas. « Nous sommes dans le cousu main et sommes assez agiles pour aménager des programmes complexes et apporter une offre sur-mesure au demandeurs de logements » poursuit Thierry Bergereau.

Une agilité qui s'inscrit aussi dans la suppression de l'état des lieux de sortie de ses logements. Afin de compenser les pertes financières associées aux délais raccourcis de résiliation d'un bail (3 à 1 mois depuis août 2015 et la loi Duflot), la Sacvl s'engage à ne facturer aucun travaux de remise en état du logement du locataire sortant et à lui restituer intégralement sa caution. De son côté, le locataire s'engage à laisser intervenir le bailleur (diagnostic et visites) durant cette période de préavis.

La Sacvl en chiffres

- 4 358 logements à loyer libre

- 3 389 logements sociaux

- 16 000 m2 de commerces

- 47 000 m2 de bureaux

- 3 900 places de stationnements




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer