AccueilSpectacle vivantThéâtre / Comédie Odéon, épisode 2 saison 18-19 !

Théâtre / Comédie Odéon, épisode 2 saison 18-19 !

Théâtre / Comédie Odéon, épisode 2 saison 18-19 !

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Au Comédie-Odéon la recette d'une réussite qui pointe son nez, même si elle reste fragile, repose sur une forte dose de travail, et sur une toute aussi grosse dose de talent, et de prise de risques.

Le Porteur d'Histoire ©Nicolas Nova

La méthode s'appuie sur deux piliers, deux séances : 19 heures, le théâtre un peu « sérieux », et 21 heures, le théâtre « humour ». Balayons à nouveau la légende urbaine lyonnaise : le Théâtre Comédie Odéon n'est pas un « café-théâtre ». C'est un « Théâtre » de 300 places (ancien cinéma CNP) même s'il est bien doté d'un bar, à l'entrée.

L'équipe assure 670 levers de rideau par an, avec un record entre le 22 septembre 2018 et la fin de l'année, avec 27000 spectateurs. La programmation du spectacle « moliérisé » Le Porteur d'histoire, monté avec des comédiens lyonnais, gros succès d'Alexis Michalik (actuellement au cinéma avec Edmond), n'est pas étranger à ces bons résultats (« Le Porteur » reviendra en avril).

Le Porteur d'Histoire ©Nicolas Nova

La reprise de la pièce de Jacques Chambon, Les Sentinelles , précède jusqu'au 9 février, Life is a bathroom and I am a boat, fantaisie musicale de et avec Ivan Bouillon (12-16 février) qui sera suivie de Chagrin pour soi de, et avec Sophie Forte (avec Virginie Lemoine à l'écriture).

Chagrin pour soi crédit (©Karine Letellier)

Côté humour, La Maîtresse en maillot de bain, (jusqu'au 16 mars) fait se gondoler la salle, en attendant En face de l'immeuble d'en face, (dès le 19 mars) de Jacques Chambon.

La Maîtresse en maillot de bain (©Nicolas Nova)

En face de l'immeuble d'en face ©André Berthet

Avec 90 % de recettes de billetterie, et 10% de privatisations du lieu, le budget permet néanmoins la prise de risque, notamment la production de la pièce bouleversante d'Emmanuel Meirieu, Les Naufragés, qui poursuivra son aventure, excusez du peu, aux Bouffes du Nord à Paris, à la rentrée. Ce spectacle monté avec le Comédie Odéon sous l'égide des Nuits de Fourvière à l'été dernier, reviendra ultérieurement sur des planches lyonnaises au Comédie Odéon.

Toute la programmation sur www.comedieodeon.com

Les-Sentinelles DR

Life is a bathroom and I am a boat ©Lucas-Grenier

Pour une filière du théâtre privé

Julien Poncet, directeur du théâtre privé Comédie Odéon, avance l'idée d'une filière du théâtre privé à Lyon-Métropole (A bon entendeur…salut !) à l'instar de ce qui existe dans la capitale avec « ASPT » l'association pour le soutien du théâtre privé, qui promeut et encourage ces théâtres dont on connaît les bisbilles et querelles ancestrales sur Paris avec l'autre famille : les théâtres « subventionnés ».

En clair une filière de soutien pour un théâtre, qui, comme son nom l'indique n'est pas public, donc non subventionné, non financé par les collectivités, ni par l'Etat : « Il existe dans la Métropole environ 40 théâtres privés ou publics, poursuit Julien Poncet, il serait intéressant de fédérer quelque chose, et pourquoi ne pas créer un événement théâtral à Lyon (hors saison d'Avignon)… »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?