AccueilIndustrieTextival jette les bases d'une industrie textile responsable

Textival jette les bases d'une industrie textile responsable

Innovation, économie circulaire et recyclage sont aujourd'hui au centre des réflexions menées par la filière textile. L'édition 2019 de Textival, qui s'est déroulée à la Cité Internationale mardi 2 juillet, a permis de présenter les démarches engagées en ce sens par des entreprises lyonnaises.
Textival jette les bases d'une industrie textile responsable
Photo JD - Maugan Peniguel, co-fondateur de la start-up NOSC

EconomieIndustrie Publié le ,

Entreprise vieille de plus d'un siècle, née à Lyon en 1894, autour d'une activité de transformation de la soie pour l'industrie du tissage, Sofila - Billion Mayor Industrie est aujourd'hui un spécialiste reconnu du fil. A partir de cette activité, elle a engagé une démarche industrielle centrée sur le développement durable, qui s'est notamment concrétisée par la production d'une fibre innovante, performante et 100 % bioscourcée. Baptisée Greenfil, elle est produite à 100 % à base d'huile de ricin.

« Pour cela, nous avons travaillé en partenariat avec Arkema », précise Jennifer Weimmerskirch, chef de projet R&D chez Sofila - Billion Mayor Industrie. Le Greenfil représente pour l'instant une petite partie de notre activité, mais nous croyons à son très fort potentiel, avec des applications dans les tenues de sport, en raison de ses propriétés bactériostatiques, dans le balnéaire grâce à sa résistance au chlore et aux UV, dans le chaussant... »

Les propriétés de la fibre développée par la PME lyonnaise, qui emploie une cinquantaine de personnes, avec des sites de production dans la Drôme et en Haute-Loire, ont d'ores et déjà trouvé leur application chez NOSC. Cette start-up, créée il y a un an par Maugan Peniguel et Nathan Vitu, tous deux étudiants en Master 2 à l'IAE Lyon, entend devenir une marque de référence dans le domaine des vêtements outdoor responsables, techniques et performants. « Nous voulons pratiquer nos sports respectifs dans un environnement que l'on ne contribue pas à dégrader », explique le premier.

Après avoir imaginé l'année dernière une courte collection, développée avec du textile issu de PET recyclé, les fondateurs de NOSC ont décidé de faire appel au Greenfil pour aller encore plus loin dans leur démarche écoresponsable et réduire la dépendance de leurs articles au pétrole. « Nous sommes en phase de prototypage pour cette deuxième collection. Elle comprendra une brassière, des débardeurs et un legging pour les femmes, des tee-shirt manches courtes et manches longues et des shorts pour les hommes... », précise Maugan Peniguel. Avant d'élargir l'offre dès 2020 et de vendre les articles siglés NOSC sur le site internet de l'entreprise, mais aussi dans des magasins spécialisés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?