Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Tesla Model 3 : la familiale des geeks

le - - Automobile

Tesla Model 3 : la familiale des geeks

Avec sa face avant pseudo Porsche et son profil façon Jaguar, mais en mieux, la Model 3 a du chien. Cette inédite familiale 4 portes toute électrique est aussi la plus petite des Tesla, et donc la plus accessible.

Mesurant 29 cm de moins que son aînée Model S, les 4,69 m de long de la toute récente Model 3 en font encore, à nos yeux d'Européen, une assez grande auto. Typiquement Tesla, l'immense écran couleur tactile de 15 pouces, plus large que haut, qui trône au centre d'une planche de bord très dépouillée, constitue la pièce maîtresse de l'auto puisqu'il commande pratiquement tout au travers de ses menus. Jusqu'à l'ouverture de la boîte à gants, le réglage des rétroviseurs extérieurs ou l'ajustement du volant ; pas toujours pratique sous le feu de l'action...

Ici, l'instrumentation du conducteur n'est plus devant ses yeux, mais incluse dans l'écran central, avec un indicateur de vitesse numérique lisible, mais pas dans l'angle de vision de la route. Bref, un affichage tête haute serait souhaitable... et conforme au statut « premium » que Tesla revendique.

Agréable, l'agencement intérieur en devient même hardi avec l'ambiance blanche (sièges et bandeau avant), qu'escorte une qualité d'exécution assez convaincante. À l'avant comme à l'arrière, la place à bord ne fait vraiment pas défaut, et le coffre, avec 542 litres, est également immense... mais son couvercle n'est pas motorisé, y compris sur le haut de gamme ! La compacité des éléments propulsifs électriques dégage aussi un petit coffre à l'avant.

L'informatique puissante de la Model 3 s'incarne donc par le grand écran central, relié en permanence à Internet (hors zones d'ombre). Navigation, radio et musique en streaming passent par ce canal, avec d'infinies possibilités à la clé, impliquant un abonnement forfaitaire d'une dizaine d'euros mensuels, une fois la gratuité de départ consommée. Moyennant quoi le degré de modernité de cette Tesla s'avère époustouflant, du déverrouillage des portes et démarrage par smartphone (à défaut, une carte type crédit suffit aussi), à l'appli Sentinelle, qui alerte et enregistre incidents et accidents de route, ou tout mouvement suspect autour de la voiture. Mieux : Tesla télécharge à distance toutes les mises à jour de ses logiciels, ajoutant de la performance aux prestations concernées.

En base Autonomie Standard Plus (42 600 €, bonus écologique de 6 000 € compris), cette familiale 4 portes est propulsée par un moteur électrique arrière déjà fort de 275 ch, et d'une autonomie WLTP de 415 kilomètres. Au-dessus, la Grande Autonomie (560 km, 53 000 €) reçoit deux moteurs, un à l'avant, un à l'arrière, faisant transmission intégrale avec 351 ch au garrot ! Reconnaissable à ses roues de 20 pouces (contre 18 ou 19 pouces), ses étriers de frein rouge et son becquet arrière façon carbone, le « top » Performance a une autonomie voisine (530 km), mais crache 462 ch (57 990 €).

Au volant de cette version de pointe de 1 847 kg mise en configuration Sport, les accélérations obtenues à fond de pédale se révèlent stupéfiantes : 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, comme la MacLaren 570 GT... On confine au « voile noir » !

Plus habituel, le mode Confort temporise la vélocité en bridant sa puissance autour des 300 ch à la louche. On épargne ainsi la charge de la grosse pile qui sert aussi de châssis, abaissant le centre de gravité.

Comme toutes les électriques, on roule en silence, avec un léger fond sonore de transmission et de roulement que génèrent les larges Michelin Pilot Sport 4. Plaisante à conduite avec son petit volant accordé à une direction vraiment directe, la Model 3 accroche le pavé en toutes circonstances, freinant également bien, voire fort. Correct, l'amortissement a néanmoins du mal à filtrer les brusques inégalités du sol.

Côté consommation électrique, même après avoir parfois « allumé », on avoisine peu ou prou les 400 km avec la charge au départ. Et face à une concurrence qui ambitionne de brouter sur son pré carré, la Model 3 offre l'avantage de pouvoir sillonner l'Europe sans crainte grâce au maillage assez touffu du réseau exclusif de 460 stations de Superchargeurs déjà mis en place. Potentiellement déterminant !

Plus pour le « fun » qu'autre chose, un mode de conduite Piste est également sélectionnable, justifié par la vitesse de pointe de la Model 3 Performance : 261 km/h sur circuit. Ses 4 roues motrices privilégient même la motricité sur l'arrière pour la rendre relativement joueuse et maniable ! Sa vocation première restant malgré tout de « rouler propre » avec des frais d'exploitation réduits.




Philippe DALASSIO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer