AccueilDossiersTerre d’initiatives solidaires, une fondation 100 % régionale et engagée pour la planète

Terre d’initiatives solidaires, une fondation 100 % régionale et engagée pour la planète

La fondation de Suez en Auvergne-Rhône-Alpes, Terre d’initiatives solidaires, vient de souffler ses 10 bougies. Elle accompagne les porteurs de projets axés sur la préservation de l’environnement et la transition écologique. Avec un ancrage local.
Terre d’initiatives solidaires, une fondation 100 % régionale et engagée pour la planète
© DR - A Lyon, les Petites Cantines fait partie des associations accompagnées.

Dossiers Publié le ,

10 ans d’existence et 100 projets accompagnés : tel est le bilan de Terre d’initiatives solidaires, la fondation de Suez en Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Denis Tissier. Des projets tournés vers l’alimentation durable, l’insertion, la préservation de l’environnement, la transition écologique et solidaire à l’échelle locale ou encore la pédagogie et l’écocitoyenneté.

“Je rencontre et identifie les porteurs de projets qui partagent nos valeurs et peuvent avoir besoin de notre soutien”, explique Catherine Savey, déléguée générale depuis les débuts de la fondation, en 2012. Le soutien apporté aux projets peut être financier, bien sûr, mais porter également sur le mécénat de compétences. Chaque porteur de projet dispose, chez Suez, d’un parrain ou d’une marraine. 80 collaborateurs Suez sont investis dans le mécénat de compétences.

Terre d’initiatives solidaires aux côtés des Petites Cantines à Lyon

A Lyon par exemple, Mailys Wibaux, chef de projet au sein de la BL Infrastructures, a pu épauler Etienne Thouvenot, cofondateur des Petites Cantines, association qui permet aux habitants d’un quartier de se retrouver, cuisiner ensemble et partager un repas. Une sorte de “fête des voisins tous les jours”, s’amuse Etienne Thouvenot.

“On m’a demandé de les accompagner sur la prévention et la gestion des déchets au sein des petites cantines”, explique Mailys Wibaux. De plus, “la fondation nous a permis de nous faire connaître”, ajoute Etienne Thouvenot.

“Notre rôle est aussi de mettre ces porteurs de projet en lien avec les bons interlocuteurs. Nous disposons d’un solide réseau puisque nous sommes au cœur de l’écosystème local”, abonde Catherine Savey. “Les porteurs de projets sont accompagnés pendant un à trois ans, tout dépend de leurs besoins”, ajoute-t-elle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?