AccueilIndustrieTechnoAlpin enneige les stations européennes et russes

TechnoAlpin enneige les stations européennes et russes

La filiale France de l'Italien TechnoAlpin, spécialiste des équipements de neige de culture, conforte sa position de leader dans l'Hexagone et prend position en Russie.
TechnoAlpin enneige les stations européennes et russes
TechnoAlpin - Les enneigeurs soutiennent l'activité des stations de ski

EconomieIndustrie Publié le ,

L’or blanc est devenu un enjeu pour de nombreux domaines skiables. Pour s’assurer un enneigement optimal, les stations ont recours à la production de neige artificielle, produite à partir d’air et d’eau uniquement. « En France, 34 % du domaine skiable sont enneigés par de la neige de culture, avance Régis-Antoine Decolasse, président de TechnoAlpin France. En Autriche, comme dans de nombreux pays européens, ce ratio avoisine les 70 %. » Sur un marché européen mature, où plus aucune station de ski ne se crée, le spécialiste de la conception et de la fabrication de canons à neige mise sur l’amélioration du taux d’équipement en France et le renouvellement de matériel dans le reste de l’Europe.

Implantée à Dardilly, l’entreprise conçoit ses produits qu’elle fait fabriquer par un réseau de sous-traitants industriels en région Rhône-Alpes et à proximité de son centre de R&D de Carquefou, en Loire-Atlantique. Depuis les débuts de son activité, en 1976, TechnoAlpin a installé quelque 40 000 enneigeurs dans les stations européennes.


Nouvel enjeu de l’entreprise, qui appartient depuis 2012 à l’italien qui porte le même nom, conquérir des marchés sur des pays émergents. Depuis les Jeux Olympiques de Sotchi, en 2012, la Russie semble le nouvel eldorado pour TechnoAlpin France. « Nous croyons beaucoup au marché russe, affirme Régis-Antoine Decolasse. Grâce à une classe moyenne émergente, des régions comme le Nord-Caucase et la Sibérie présentent de bons potentiels pour équiper les stations dès leur création. » 65 % des 27 M€ de chiffre d’affaires de TechnoAlpin France réalisés en 2015 proviennent de l’export. L’entreprise compte 83 salariés répartis entre son siège social de Dardilly et Carquefou. La filiale France fait partie des 32 filiales du groupe italien qui affiche un chiffre d’affaires de 145 M€ pour 2015 et annonce un prévisionnel 2016 à hauteur de 166 M€.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?