Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Teazit : créer son contenu vidéo grâce à des caméras connectées

le - - La Start-up qui change votre quotidien

Teazit : créer son contenu vidéo grâce à des caméras connectées
DR - L'équipe Teazit

Une caméra 4k et une technologie associée pour automatiser la production de vidéo et générer du contenu live, telles sont les servies proposés aux professionnels du secteur événementiel par Teazit, une start-up créée à Lyon en février 2017.

Dotées d'une intelligence artificielle, les caméras 4k connectées Teazit « rendent accessible la création de contenu vidéo, en live ou enregistré, pour des événements privés, des entreprises, des professionnels de l'événementiel ou les acteurs culturels, à diffuser sur les réseaux sociaux par exemple », expose Emilien Colombain, cofondateur avec Benjamin Long de Teazit, à Lyon, en février 2017. Plus de 18 mois de développement ont été nécessaires, en interne, pour mettre au point la caméra autofocus 4k connectée. « Nous disposons de notre propre serveur de streaming et avons déployé la partie hardware. Notre caméra sait détecter les visages, les mouvements, les prises de paroles. Les scénarios d'une bonne réalisation que nous avons bâti, associés à l'IA pour prendre les bonnes décisions, font que notre caméra est éduquée », expose le dirigeant qui n'a pas breveté sa technologie afin « de commercialiser rapidement pour dégager du chiffre d'affaires ».

Teazit « qui remplace le travail d'un régisseur » grâce à son autonomie fonctionne en one shot, avec l'aide des techniciens de Teazit, ou par abonnement annuel. Opérationnelles depuis octobre 2018, les quinze caméras en fonctionnement ont dégagé un chiffre d'affaires de 30 000 € sur trois mois. En 2019, Teazit vise 330 000 € de chiffres d'affaires avec « déjà une centaine de clients identifiés », confie Emilien Colombain qui emploie six salariés. 2020 marquera le déploiement ailleurs en France.

Pour démontrer ses compétences, Teazit s'appuie sur son propre média, une application de vidéos de lieux culturels, au départ alimenté par le grand public, « qui nous a servi de preuve de concept ». Teazit a levé 430 000 € en décembre 2018 auprès de trois business angels et de Bpifrance. Elle cherche désormais l'effet de levier auprès des banques pour accélérer son développement commercial.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer