AccueilActualitéTarifs TCL : Bruno Bernard confirme la hausse du prix du ticket et de l'abonnement en 2023

Tarifs TCL : Bruno Bernard confirme la hausse du prix du ticket et de l'abonnement en 2023

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de Sytral Mobilités, a confirmé ce mercredi 30 novembre l'augmentation des prix du ticket à l'unité et de l'abonnement dans les TCL. Le détail de la hausse des tarifs pour 2023.
Sur le réseau TCL, la hausse des prix du ticket à l'unité et de l'abonnement plein tarif pour 2023 devrait être votée par Sytral Mobilités le 8 décembre.
© Julien Verchère - Sur le réseau TCL, la hausse des prix du ticket à l'unité et de l'abonnement plein tarif pour 2023 devrait être votée par Sytral Mobilités le 8 décembre.

Actualité Publié le ,

C'est officiel, les tarifs des TCL vont augmenter en 2023 à Lyonet dans la métropole. Le prix du ticket à l'unité passera de 1,90 à 2 euros et celui de l'abonnement mensuel sans réduction grimpera de 3 euros, de 66 à 69 euros.

Bruno Bernard, président de Sytral Mobilités, a confirmé l'information ce mercredi 30 novembre sur le plateau de BFM Lyon. Mais celui qui est aussi président de la Métropole de Lyon a cherché à nuancer l'impact social et économique de cette hausse des prix dans les TCL, dans un contexte où le pouvoir d'achat se trouve balloté par l'inflation.

Pannes à répétition : les TCL vont dédommager les abonnés

TCL : le prix du ticket grimpe à 2 euros

"Pour 57 % des abonnés, il n'y aura pas d'augmentation", a déclaré l'élu lyonnais. Pas de changement donc pour les abonnements solidaires, toujours à 10 euros, tout comme pour les abonnements 18-25 ans, dont le tarif demeure fixé à 25 euros.

"Pour les autres abonnés, nous aurons une augmentation de 3 euros - si le Sytral le vote le 8 décembre - et de 10 centimes du ticket. C'est une augmentation moyenne de 3,3 %, raisonnable et nécessaire pour continuer à investir sur notre réseau de transports en commun", a défendu le président de Sytral Mobilités.

Une future hausse de prix qui passe mal parmi les usagers, à lire certaines réactions sur les réseaux sociaux. Beaucoup fustigent une annonce survenant alors même que le métro lyonnais a subi d'importantes pannes au cours des derniers mois, et que la fréquence de certains bus a été réduite en raison de la pénurie de chauffeurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?