AccueilHomme ou femme de la semaineTania Michaud : à Lyon, la Coupe du Monde de foot aura l'accent anglais

Tania Michaud : à Lyon, la Coupe du Monde de foot aura l'accent anglais

A moins de trois mois de la finale de la Coupe du Monde de football féminin, qui se déroulera au Groupama Stadium le 7 juillet prochain, les équipes du Comité d'organisation montent en puissance. Habituée des grands événements sportifs, la responsable locale dribble les difficultés le sourire aux lèvres.
Tania Michaud : à Lyon, la Coupe du Monde de foot aura l'accent anglais

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

Le football, qu'il soit joué par des hommes ou par des femmes, est né en Angleterre et Tania Michaud, Responsable Local Organising Committee à Lyon pour la Coupe du monde de football féminin 2019, est là pour le rappeler à ceux qui l'auraient oublié. Même si cette citoyenne britannique a posé ses bagages dans la Loire, il y a près de 30 ans, et s'est fait une spécialité de l'organisation des grands événements sportifs dans l'Hexagone.

« J'ai débuté mon parcours professionnel dans ce milieu si particulier à l'occasion de la Coupe du Monde de Football France 98. J'étais alors sur le site de Saint-Etienne, en charge de l'organisation autour du stade Geoffroy Guichard », raconte-t-elle. Une première expérience réussie, qui l'a amenée à poursuivre sa carrière dans cet univers, avec quelques très belles références sur son CV.

Ainsi, il y a trois ans, elle se retrouve à la tête du site de Saint-Etienne pour l'Euro 2016 de football. « Dans la foulée je suis partie sur les championnats du monde de handball 2017, où j'ai dirigé le site d'Albertville, avant d'enchainer avec les championnats du monde de hockey sur glace à Paris. » Passant sans peine d'un sport à l'autre, qu'il s'agisse de rugby, avec le Tournoi des six nations, ou de handball de nouveau, avec les championnats d'Europe féminins à Nantes, Tania Michaud relève les défis les uns après les autres.

« Une directrice de site est un peu un chef d'orchestre, qui gère une quinzaine de fonctions, allant du marketing à la compétition en elle-même, en passant par le protocole, les transports... », détaille-t-elle. En contact permanent avec la Fédération Française de Football, qui a créé le Comité d'Organisation local, mais aussi avec la FIFA, avec la Ville de Lyon, avec la Métropole et enfin avec l'Olympique Lyonnais, elle dirige actuellement une équipe d'une vingtaine de personnes. « Mais nous seront bientôt 35, sans compter les quelque 400 volontaires qu'il faudra gérer pendant toute la durée de l'épreuve sur le site de Lyon », ajoute enfin Tania Michaud… et toujours avec le sourire.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?