AccueilEconomieFinancesSylvie Goulard (Banque de France) : "Nous adaptons nos politiques monétaires aux risques climatiques"

Sylvie Goulard (Banque de France) : "Nous adaptons nos politiques monétaires aux risques climatiques"

Comment la Banque de France répond-elle aux enjeux climatiques et environnementaux ? C'est ce qu'expliquera la sous-gouverneure de la Banque de France, Sylvie Goulard, à Lyon le 5 décembre.
Sylvie Goulard présentera les grandes orientation de la Banque de France en faveur du climat le 5 décembre à Lyon.
© DR - Sylvie Goulard présentera les grandes orientation de la Banque de France en faveur du climat le 5 décembre à Lyon.

EconomieFinances Publié le ,

La sous-gouverneure de la Banque de France sera présente à Lyon le 5 décembre à l'occasion de la Biennale business & finance durable, organisée par Lyon Place Financière. Sylvie Goulard déclinera les actions "vertes" de l'institution bancaire. Interview.

De quelle manière la Banque de France (BDF) appréhende-t-elle les enjeux climatiques et plus globalement de développement durable ?

Le développement durable est un enjeu que nous intégrons à l’ensemble de nos activités, en coordination avec l’Eurosystème et conformément à notre mandat. Nous commençons notamment à adapter les opérations de politiques monétaires aux risques climatiques et veillons à ce que ces risques soient pris en compte par le secteur financier, et même au-delà grâce à des travaux sur la cotation des entreprises. Nous nous intéressons aussi aux risques liés à la nature, indissociables des risques climatiques et d’égale importance.

Kathie Werquin-Wattebled (Banque de France Auvergne-Rhône-Alpes) : "notre économie est dégradée"

Quelles sont les missions principales du centre sur le changement climatique créé par la BDF en 2021 ?

Ce centre a vocation à coordonner les initiatives en faveur de la lutte contre le changement climatique et de la préservation de la nature, au sein de la Banque de France et vis-à-vis de l’extérieur. Il assure notamment le secrétariat du Réseau pour le verdissement du système financier (NGFS en anglais), un forum international de banques centrales et superviseurs. Il produit également des travaux d’analyse de l’impact du changement climatique et des risques liés à la nature sur la stabilité financière.

"Nous appliquons une politique d’investissement responsable aux portefeuilles d’actifs"

Pour vous, qu’est-ce que la finance responsable ?

La finance responsable est celle qui intègre le temps long et les intérêts des différentes parties prenantes. Cela suppose de prendre en compte les risques financiers liés aux enjeux environnementaux et sociaux, mais aussi de comprendre que la finance a elle-même un impact sur ces enjeux, qu’elle doit améliorer.

Vers un renforcement progressif de la politique d’exclusion envers les énergies fossiles

La Banque de France est-elle aussi un investisseur responsable ? Dans quels secteurs s’orientent vos investissements ?

Depuis 2018, nous appliquons une politique d’investissement responsable aux portefeuilles d’actifs adossés à nos fonds propres et engagements de retraites (23 milliards d’euros) et rendons compte de nos progrès chaque année. Ces portefeuilles sont déjà alignés sur une trajectoire de 2°C et nous visons désormais 1,5°C, conformément à l’Accord de Paris. Cela couvre tous les secteurs, avec un renforcement progressif de notre politique d’exclusion en matière d’énergies fossiles et certains investissements dédiés aux enjeux de durabilité. Nous suivons également l’impact de nos investissements sur la biodiversité.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?