Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Suzuki Vitara : un SUV toujours plus malin

le - - Automobile

Suzuki Vitara : un SUV toujours plus malin

Fort d'une stature plus avantageuse que son gabarit réel de SUV urbain, le Vitara a vu sa modernité renforcée, à l'occasion d'un récent remodelage introduisant un nouveau moteur essence d'accès.

Héritier d'une lignée d'authentiques petits 4x4 amorcée en 1988, l'actuel Vitara est pour sa part un SUV urbain sorti en 2015, deux ans après les pionniers Peugeot 2008 et Renault Captur. Toutefois, avec ses 4,17 m de long, ce « crossover » nippon, fabriqué en Hongrie, toise le Renault de 5 cm et donne l'impression, par son traitement stylistique façon « grand SUV », d'être dans la stature plus imposante de SUV compact.

Réalisation Suzuki la plus diffusée chez nous après la citadine Swift, le Vitara s'est récemment refait une petite beauté, et cela se voit du premier coup d'œil. Car la nouvelle calandre à six larges barrettes verticales chromées donne du corps à un avant redessiné sur toute sa partie basse. À l'arrière, les feux, plus proéminents et illuminés par des LED, soulignent davantage les épaulements, fortifiant ainsi la robustesse visuelle.

Changement d'allure également à l'intérieur, avec une planche de bord à la qualité rehaussée par un revêtement moussé en partie supérieure, et de nouveaux inserts argentés. Rajeunie par des fonds de compteur gris clair, l'instrumentation conducteur incorpore un petit écran couleur LCD affichant moult données (pression du turbo, « G » encaissés en virage et lecture des panneaux de signalisation en finition 3), tout en faisant hélas l'impasse sur la lecture numérique de la vitesse !

Dans le détail des quatre finitions, bien d'autres petites choses ont évolué, mais on retient d'abord l'apport de dispositions sécuritaires de pointe : freinage d'urgence automatique DSBS avec détection piéton, combinant caméra monoculaire et capteur laser (à partir de Privilège Allgrip et Pack), alerte de franchissement de ligne et de trafic en marche arrière, détection des angles morts, ou encore régulateur de vitesse adaptatif avec Stop & Go pour la boîte auto.

Ayant fait son arrivée sur une éphémère version S, le moderne 4 cylindres essence turbo à injection directe 1.4 BoosterJet de 140 ch devient la meilleure motorisation, épaulé par une boîte 6, manuelle ou automatique, en traction avant ou 4x4 Allgrip Select. Exit le 1.6 VVT 120 ch et le diesel, auxquels se substitue un 3 cylindres 1.0 BoosterJet essence de même technologie, avec filtre à particules, fort de 111 ch, associé à une boîte 5 vitesses (à partir de 18 390 €) ou une automatique 6 rapports en traction avant (21 890 €), et en boîte 5 en Allgrip 4x4 (22 590 €).

Et au volant de cette nouvelle version dans cette dernière définition salutaire pour monter au ski, ce 3 cylindres séduit par son timbre mélodieux, et jamais bruyant en haut des tours. Il accompagne surtout d'estimables accélérations (0-100 km/h en 12 secondes), peu bridées par les 1 155 kilos de cette version. Et sa souplesse favorise les évolutions urbaines.

Le châssis se montre agile, homogène dans son comportement et sans roulis accentué en virage, y compris en montagne, avec un freinage et une direction globalement corrects. Le système Allgrip Select, configuré 4x4 que si nécessaire, gère d'autant mieux toutes les situations qu'un programme de conduite « Neige » facilite les progressions sur surface glissante. Le programme « Sport » avive quant à lui un peu la conduite. Et un blocage de différentiel central (« Lock ») égalise la répartition des forces sur les essieux sur les passages délicats. Dans la circulation, la consommation se maintient entre 7,5 à 9,5 l./100 et, tant qu'on ne recherche pas la performance, le 1.0 BoosterJet inscrit donc déjà très honorablement le Vitara sur la route.

Certes, le 1.4 BoosterJet a sensiblement plus de pêche (0-100 km/h en 9''5 en 4x2, 10''2 en 4x4), et l'on apprécie aussi la réactivité des palettes au volant avec la boîte auto (25 890 €). Mais si le comportement reste équilibré, la consommation grimpe assez vite dès que l'on « tire » sur ce « moulin » plutôt vaillant.

Depuis mars dernier, Suzuki a ajouté à sa gamme une série spéciale de 545 exemplaires du Vitara 1.0 BoosterJet traction avant dans la meilleure finition Style à 22 690 €, habituellement réservée à la meilleure motorisation. Un bon argument pour faire découvrir ce nouvel attelage.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer