AccueilCultureSpectacle vivantSubsistances : le phénomène Rébecca Chaillon à Lyon

Subsistances : le phénomène Rébecca Chaillon à Lyon

Rébecca Chaillon démonte les clichés avec une férocité et un humour sanglant. A voir sans tarder aux Subs à Lyon.
Subsistances : le phénomène Rébecca Chaillon à Lyon
Daria Ivanova - Rébecca Chaillon

CultureSpectacle vivant Publié le ,

On pourrait dire qu’elle est l’une des nouvelles coqueluches des Subs à Lyon et c’est tant mieux. Rébecca Chaillon est un monstre scénique à ne rater sous aucun prétexte pour les amateurs de décoiffage des neurones.

Artiste multiforme, elle a déjà réalisé une performance aux Subs la saison dernière, Dépressions. Elle remet le couvert en compagnie de sept acolytes pour une violente diatribe contre le mythe de la femme noire forgée par l’homme blanc.

Rébecca Chaillon est corrosive

Carte noire nommée désir (en référence assumée à la pub des années 90) démonte les clichés avec une férocité et un humour sanglant. On connaît l’ironie corrosive de la dame qui se déchaîne sur scène depuis sa rencontre avec Rodrigo Garcia, son idole et l’artisan d’un véritable tournant dans sa carrière.

Maquilleuse professionnelle, excentrique par nature, elle crée des personnages incroyables et maîtrise parfaitement l’art de la métamorphose.

Gageons que pour ce Carte noire nommée désir, il en soit de même que d’habitude ! Explosif et joyeusement impitoyable, surréaliste et profondément extravagant !

9 au 11 mars, www.les-subs.com
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?