AccueilArt de vivreEvasion / TourismeStations des Hautes-Alpes : le plein de découvertes cet hiver chez les voisins de la région Sud

Stations des Hautes-Alpes : le plein de découvertes cet hiver chez les voisins de la région Sud

Lyonnais et habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes n’hésitent plus à franchir la frontière de la région Sud, pour aller profiter des stations des Hautes-Alpes. Des atouts multiples à découvrir : ensoleillement, moindre affluence, et prix.
Stations des Hautes-Alpes : le plein de découvertes cet hiver chez les voisins de la région Sud
© Rémi Morel - OT Vars

Art de vivreEvasion / Tourisme Publié le ,

Le département des Hautes-Alpes a beau se trouver dans la région voisine de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (région Sud), son accès depuis le Rhône présente peu ou prou les mêmes temps de trajet que les Alpes du Nord.

Mieux encore, les Lyonnais et autres habitants de la zone scolaire « A » sont avantagés à fréquenter les stations des Hautes-Alpes, qui elles, sont situées sur la zone B (Aix-Marseille) :

"Les prix ont tendance à baisser lorsque le gros contingent de notre clientèle locale de Paca n’est plus là, affirme Yvan Chaix, directeur de l’agence du développement des Hautes-Alpes, et la fréquentation est inférieure…".

Serre-Chevallier ou Vars sont bien connues parmi les 18 stations des Hautes-Alpes, les autres gagnent à être découvertes : "Avec la crise sanitaire et économique, les Rhodaniens et les Isérois deviennent respectivement les deuxièmes et troisièmes clientèles françaises", précise M. Chaix.

Plus modestes en taille, plus « authentiques », les stations des Hautes-Alpes misent aussi beaucoup sur leur patrimoine naturel boisé.

Yvan Chaix, directeur de l’agence du développement des Hautes-Alpes (©ES)

Hébergement en Dôme aux Orres

Les hébergements Alpin d’Hôme, bulles de nature en altitude, s’agrandit aux Orres. Pour cette saison d’hiver 2021-22, le hameau s’est agrandi avec deux nouveaux dômes dont un accessible aux personnes à mobilité réduite. D’une capacité de trois personnes, ils sont dotés d’une baignoire à remous et d’une terrasse spacieuse.

L’offre d’Alpin d’Hôme s’enrichit d’autres hébergements atypiques : trois kotas finlandais, de jolies maisonnettes douillettes en bois pour deux avec salle de bain, ainsi qu’un kota grill, promettant une soirée conviviale au coin du feu. Pouvant accueillir jusqu’à douze personnes, il est ouvert à la clientèle extérieure.

©OT les Orres

Serre-chevalier fête ses 80 ans

21 décembre 1941, le téléphérique de Serre-Chevalier, alors l’un des plus longs d’Europe, est inauguré en grande pompe, ouvrant l’accès aux premières pistes de la station. 80 ans plus tard, Serre-Chevalier est devenu un domaine skiable de renommée internationale et l’un des plus grands de France. Serre Chevalier est à la pointe sur les questions de transition écologique.

Le programme énergies renouvelables initié en 2016 se poursuit avec un objectif clair : réduire l’empreinte de 50% d’ici 2030 dans tous les domaines : carbone, paysages, biodiversité, ressource en eau, recyclage, reconditionnement-valorisation. Et un premier objectif de 30% d’autoproduction d’ici 2023.

©OT Serre-Chevallier

Sur le sentier des crêtes à Réallon

Accessible directement à la sortie des télésièges de Réallon, le sentier des crêtes de Réallon propose un panorama en balcon sans équivalent sur le lac de Serre-Ponçon. La station propose ce parcours facile et une dizaine de belvédères le long du sentier.

Chaque belvédère propose une vue thématique (vers le lac, vers les Écrins ou le village) et présente différents types de structures ludiques et éducatives : tables d’orientation, pupitres, réalisations en matériaux naturels, plateforme panoramique ou encore des aires de repos pour tous les promeneurs.

En hiver, ces belvédères sont directement accessibles depuis les pistes de ski de la station et un itinéraire piéton/raquette.

©OT Reallon

Cuvée Pompon pour l’IGP Hautes-Alpes

La cuvée « Pompon » est le premier vin certifié sans sulfite de l’IGP Hautes-Alpes à être labellisé. Elle porte désormais le nom du cheval qui a travaillé les parcelles de vigne du Domaine Allemand (Théus) en 2020. Une cuvée vendangée à la main et vinifiée selon la méthode dite nature (produite en levures indigènes, sans sulfite ajouté, ni additif d’aucune sorte et sans filtration).

Respectueuse de l’environnement, du vivant et de la biodiversité, elle permet au cépage endémique Mollard dont elle est issue, de trouver son expression la plus pure sur son terroir d’origine : des notes de cerises griottes, d’épices, de cuir et une pointe de minéralité.

©Hautes-Alpes

Bleu comme le Queyras

Les Hautes-Alpes se sont engagées récemment dans une démarche de labellisation AOP pour un fromage local emblématique : le bleu du Queyras. Ce fromage est affiné selon un certain cahier des charges portant notamment sur : une zone de production bien spécifique, un lait de vache issu de races tarine ou abondance, contrôle de l’alimentation des vaches laitières, un temps et une surface de pâture minimums.

Le Bleu est un fromage caractéristique qui fait la fierté des habitants des vallées du Queyras. Du brassage au moulage avec le lait caillé en grain, cette spécialité est un produit entièrement artisanal, fabriqué selon la tradition. Un bleu qui vieillit ensuite pendant 30 jours au moins.

©Hautes-Alpes

La Clarée de refuge en refuge

On part en raquettes ou en ski pour passer une nuit ou plusieurs en refuge. La haute Clarée est un bijou unique pour la randonnée. Le long de la rivière, forêts et bosquets sont entrecoupés d’anciens hameaux où les paysans d’antan passaient l’été. Au-dessus, les sommets escarpés du massif des Cerces.

De nombreux refuges confortables, pour la plupart des anciens chalets d’alpage restaurés, permettent de passer la nuit en pleine montagne. Le temps d’ascension jusqu’aux refuges varie d’une heure trente à quatre heures.

On y va pour un week-end vivifiant en pleine nature ou en journée pour une pause gourmande qui donne des forces pour s’aventurer un peu plus haut.

© Magali Albert

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?