AccueilEconomieLa Start-up qui change votre quotidienStart-up : Comment Hotel Intelligence veut redonner le pouvoir aux hôteliers

Start-up : Comment Hotel Intelligence veut redonner le pouvoir aux hôteliers

La start-up lyonnaise a développé des outils numériques permettant aux hôteliers de reprendre la main sur leur distribution face aux agences de voyage en ligne.
Les outils d'Hotel Intelligence permettent aux hôteliers d'aligner les prix sur ceux des OTA pour favoriser la réservation directe
© DR - Les outils d'Hotel Intelligence permettent aux hôteliers d'aligner les prix sur ceux des OTA pour favoriser la réservation directe

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

"Pour réserver un hôtel, les consommateurs ont le réflexe de consulter les sites des agences de voyage en ligne (OTA). Ensuite, la plupart visitent le site web des hôtels identifiés pour vérifier les informations et les prix, mais 95 % réservent finalement via Booking, Expedia ou Hotels.com", expose Thomas Schmider.

Ce serial-entrepreneur lyonnais, notamment co-fondateur d’Infogrames, s’est associé à Karim Filali et Thomas Pruneyrac pour apporter une solution aux hôteliers en créant Hotel Intelligence en 2020.

"Notre idée est de capter les clients des OTA en permettant aux hôteliers d’avoir un site optimisé et une offre tarifaire compétitive", résume-t-il.

Après deux ans de développement et 3 M€ d’investissement, dont 1 M€ de Prêt Innovation Bpifrance, les outils, basés sur l’IA et le machine learning, sont opérationnels.

Economie sur les commissions

"Le Price Checker reproduit la requête du client, selon son pays et son outil de connexion, pour lui proposer un comparateur de prix en temps réel avec les OTA et aligner le prix. Le Rate Match affiche l’ensemble des offres des hôtels disponibles sur les principaux OTA et un alignement tarifaire automatique des chambres, optimisé pour la réservation directe", détaille le dirigeant.

Hotel Intelligence promet ainsi aux hôteliers de reprendre le contrôle sur leur distribution et de réduire les commissions payées aux OTA en ne prélevant que 10 % à 15 % du chiffre d’affaires généré par la réservation directe.

La start-up de 50 personnes, réparties entre Lyon et le Maroc, compte 200 clients (chambres d’hôtes, hôtels indépendants, grandes chaînes). D’ici fin 2022, l’objectif est d’atteindre 1 000 clients et de réaliser une levée de fonds de 5 à 10 M€.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?