AccueilSociétéSpectacle vivant - Les voix émergentes du baroque chantent Haendel

Spectacle vivant - Les voix émergentes du baroque chantent Haendel

Le Concert de l’Hostel Dieu accompagne les lauréats du concours de Froville dans des oeuvres de jeunesse de Haendel. Depuis qu’il préside le jury du concours de Froville, un petit village du sud de la Lorraine qui organise, depuis 17 ans, un festival de musique baroque, Franck-Emmanuel Comte a changé son fusil d’épaule.

ActualitéSociété Publié le ,

Le Concert de l’Hostel Dieu accompagne les lauréats du concours de Froville dans des oeuvres de jeunesse de Haendel.

Depuis qu’il préside le jury du concours de Froville, un petit village du sud de la Lorraine qui organise, depuis 17 ans, un festival de musique baroque, Franck-Emmanuel Comte a changé son fusil d’épaule. « Avant, je privilégiais les solistes maison, avoue le fondateur et directeur artistique du Concert de l’Hostel Dieu. Avec ce concours, j’ai trouvé le bon dosage pour mes distributions. » Partenaire du concours, le Concert de l’Hostel Dieu engage les lauréats. Cette saison, les mélomanes découvriront les vainqueurs des deux dernières éditions, dans deux programmes entièrement consacrés à Haendel. Le premier rendez-vous réunit la soprano Raquel Camarinha et la basse Romain Bockler dans Apollo et Dafné, une cantate inspirée par les Métamorphoses d’Ovide et composée pendant le séjour italien du jeune Haendel. Une oeuvre précédée de deux Concertos grossi et d’un extrait d’Agrippina, que le compositeur avait composé à Venise au cours de l’hiver 1709-1710.
Ingénieur titulaire d’un master de recherche en acoustique, Romain Bockler a tourné casaque en intégrant le CNSMD de Lyon où il décroche son master en musique ancienne... avec mention très bien. Passionné par les musiques de la Renaissance et de la période baroque, il a cofondé l'ensemble lyonnais Epsilon, spécialisé dans la polyphonie vocale du XVIe siècle. Après une formation musicale au Portugal, la soprano Raquel Camarinha intègre le CNSM de Paris d’où elle sort en 2011 avec un master de chant. Née à Braga, cette soprano de 28 ans a décroché plusieurs prix avant d’obtenir le 1er prix ainsi que le prix du Public au 3e Concours de Froville. Sur scène, elle a interprété des rôles dans des opéras de Haendel, Mozart et Rossini.
Ces deux solistes chanteront sous la direction de Franck-Emmanuel qui dirige, de son clavecin, les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu. Le prochain rendez-vous avec les lauréats du concours de Froville est d’ores et déjà fixé, le 8 juin à la Chapelle de la Trinité, avec le Dixit Dominus et le Salve Regina de Haendel.

Antonio Mafra


5 et 6 novembre à 20 h 30, Église Saint-Bruno des Chartreux www.concert-hosteldieu.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?