AccueilSociétéSpectacle vivant - Feydeau ouvre la chasse à la Tête d'Or

Spectacle vivant - Feydeau ouvre la chasse à la Tête d'Or

Jean-Paul Tribout inscrit à son tableau Monsieur chasse, un classique du vaudeville. Plus chasseur de jupons que de bêtes à poils ou à plumes, Duchotel préfère le corps féminin au cor de chasse.

ActualitéSociété Publié le ,

Jean-Paul Tribout inscrit à son tableau Monsieur chasse, un classique du vaudeville.

Plus chasseur de jupons que de bêtes à poils ou à plumes, Duchotel préfère le corps féminin au cor de chasse. Ce bourgeois donne rendez-vous à son gibier dans une garçonnière où vont se croiser les personnages d’une intrigue ponctuée de quiproquos, où les coups de théâtre blessent autant que certains coups de fusil. En effet, alertée par le faux alibi de son époux, Léontine Duchotel veut se venger en ouvrant ses bras au docteur Moricet, amant et naturellement meilleur ami de son mari. Un grain de sable empêchera la belle mécanique de tourner, provoquant une séance d’aveux plus ou moins sincères qui conclut Monsieur chasse, l’une des pièces les plus réussies de Georges Feydeau qui ouvre la saison du théâtre Tête d’Or. Claudia Stavisky a mis en scène cette pièce, il y a quelques années aux Célestins, avec Didier Sandre, Christiane Millet et Bernard Ballet. Par charité théâtrale, on passera sous silence la version pathétique de Chevallier et Laspalès. Séduit à son tour par les drôles d’animaux du roi du vaudeville, Jean-Paul Tribout (il jouait l’inspecteur Pujol dans la série télévisée Les Brigades du Tigre) s’empare de la pièce qu’il met en scène et où il interprète le personnage de Duchotel. A ses côtés, dans les principaux rôles, Jacques Fontanel (Moricet) et Marie-Christine Letort (Léontine). Un spectacle, créé à Paris à l’été 2013, que la Tête d’Or reprend pour une longue série de représentations.

A.M.


Théâtre Tête d’Or, du 16 septembre au 16 novembre www.theatretetedor.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?