AccueilEconomieSpeakPlus convainc fonds et business angels d'investir 160 000 €

SpeakPlus convainc fonds et business angels d'investir 160 000 €

La start-up lyonnaise spécialisée dans l'apprentissage des langues par webconférence a suivi le parcours classique : incubateur, soutien du programme Plan PME Levée de fonds et enfin premier closing pour financer son développement commercial.
SpeakPlus convainc fonds et business angels d'investir 160 000 €

Economie Publié le ,

Lire aussi la suite de notre dossier (cliquez sur les liens)

Une bonne équipe et un bon projet trouvent toujours du cash
Socreha lève 200-000 € en crowdlending

convainc fonds et business angels d'investir 160 000 €
Se préparer avec plan PME Levées de fonds

Où lever des fonds?

« Etre soi-même, clair et jouer cartes sur table. » Ciro Jaen Paniza, le président fondateur de SpeakPlus a franchi les différentes étapes pour mener à bien sa première levée de fonds en misant sur la transparence. « La figure imposée nécessite une bonne préparation avec des outils adaptés comme le business plan, le résumé et la présentation détaillée. La phase des pitchs nous incite à séduire un investisseur dans un laps de temps très court. C'est un passage obligé qui nous permet à la fois d'identifier des investisseurs et d'être repérés. Nous sommes réellement jugés dans ces phases d'évaluation. » Il a rencontré une dizaine d'investisseurs potentiels. « Certains ne nous ont pas choisi, mais laissent une porte ouverte pour un deuxième tour de table. Nous en avons refusé d'autres. »

SpeakPlus a finalement ouvert son capital à deux investisseurs institutionnels (Pertinence invest et Insavalor) et deux business angels déterminés à s'impliquer dans l'accompagnement actif de Ciro Jaen Paniza pour faire progresser SpeakPlus. Le jeune dirigeant, qui parle quatre langues, a décroché 160 000 € pour le développement commercial de ses services. Ils s'adressent, depuis la création en janvier 2016, aux particuliers et aux entreprises, en s'appuyant sur un apprentissage prodigué par une centaine de formateurs sur l'ensemble du globe. Le dirigeant vise 200 000 € de chiffre d'affaires pour la première année, avec cinq salariés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?