AccueilActualitéSociétéSpécial Lyon-Londres - Tim Hughes, so british

Spécial Lyon-Londres - Tim Hughes, so british

A Lyon, l’un des animateurs les plus notoires des relations d’affaires entre Rhône-Alpes et le Royaume-Uni n’est pas français.

ActualitéSociété Publié le ,

Pas plus qu’il n’est londonien. Tim Hughes vient de Bristol, à quelque 200 kilomètres de la capitale britannique. Rien qui n’empêche pourtant l’homme, 45 ans cette année, de présider depuis 2009 la Fiba, pour « Franco-British International Business Association ». Elu pour un premier mandat de trois ans fin 2009, il a conservé sa place en 2012.
L’association permet à des acteurs du monde des affaires qui travaillent à l’international – avec un « focus » sur le Royaume-Uni, donc – de se retrouver, d’échanger sur leurs pratiques, sur les opportunités... Une façon informelle de parler boulot, lors de réunions qui se passent toutes en anglais. La Fiba rassemble des Britanniques installés à Lyon (la majorité des membres) et des Français actifs à l’export. Quelque 100 adhérents assidus composent aujourd’hui le réseau, bien ancré dans le tissu institutionnel local. Pour Tim Hughes, la Fiba permet de « sortir du stress quotidien avec des gens qui ont les mêmes défis ». Des patrons et dirigeants lyonnais n’hésitent pas à partager les repas organisés et à dévoiler leur maîtrise de la langue de Shakespeare, très affirmée pour certains (Thierry Boiron parlerait par exemple un anglais parfait), moins pour d’autres (nous tairons les noms). .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5047 du samedi 4 mai 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?