AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentA Heyrieux, la première phase du parc d'activités Highlands Park est lancée

A Heyrieux, la première phase du parc d'activités Highlands Park est lancée

L'ensemble immobilier Highlands Park à Heyrieux, qui accueillera trois bâtiments d’activité à terme pour un total de 10 000 m2 de surfaces couvertes, sera réalisé et livré en deux phases par Quadribat et commercialisé par Sorovim.
Livrable à l'automne 2023, le parc d'activités Higlands Park se développera sur 6 000 m2 en première phase.
Perspective Atelier 4+ - Livrable à l'automne 2023, le parc d'activités Higlands Park se développera sur 6 000 m2 en première phase.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Porté par Stam Fim, gestionnaire de la SPPPICAV Highlands II - qui est détenue par un fonds luxembourgeois - un parc d’activités baptisé Highlands Park sortira de terre à Heyrieux (38) dans les prochains mois.

Dessiné par Atelier 4+ et réalisé par Quadribat, sa commercialisation est assurée par Sorovim. À terme, il totalisera 10 000 m2 de surfaces couvertes, sur un foncier de trois hectares.

Des lots de 550 m2 à 1 300 m2 pour la première phase d'Highlands Park à Heyrieux

"Le programme sera développé en deux temps", indique Frédéric Prenot, dirigeant de Sorovim. La première phase, dont la livraison est annoncée pour l’automne 2023, a d’ores et déjà démarré, avec la construction de deux premiers bâtiments. Chacun totalisera 3 000 m2 de surfaces couvertes et sera décliné en quatre lots. "Ces lots proposeront une offre mixte, avec un ratio de l’ordre de 20 % de bureau et 80 % d’activité, et bénéficieront d’une belle hauteur de huit mètres", ajoute-t-il.

Dans ces deux bâtiments, qui visent une certification Breeam Very Good, les plus petits lots développeront environ 550 m2, tandis que les plus grands feront entre 1 100 et 1 300 m2. "Les lots en façades seront en effet plus grands, avec des portes à quai et des portes de plain-pied", précise Frédéric Prenot. Ils pourront donc accueillir des camions pour le déchargement d’une offre de petite logistique urbaine. Les lots situés à l’arrière, en revanche, disposeront uniquement de portes de plain-pied. Ils devraient se destiner principalement à de l’artisanat, du show-room...

Highlands Park : un "clé en main" pour boucler l’opération

Dans un deuxième temps, un bâtiment clé en main totalisant 4 000 m2 de surface couverte viendra compléter ce programme mixte. Ce troisième bâtiment, qui proposera un produit complémentaire du parc d’activités, devrait accueillir un, voire deux preneurs. "Il pourrait en effet être découpé en deux fois 2 000 m2 en fonction de la demande", confirme Frédéric Prenot.

La commercialisation a été engagée et le permis de construire sera déposé dans le courant du printemps, mais les travaux ne débuteront pas avant que la commercialisation soit assurée. Cette deuxième phase sera susceptible d’accueillir tout type d’activité, à l’exception de la logistique. "Laboratoire, petite industrie, activité... tout est ouvert", énumère le dirigeant de Sorovim.

A Lyon, le marché de l’immobilier d’entreprises confirme sa résilience

Tandis qu’Armand Goulet, investment manager chez Stam Fim, assure que le site est idéalement situé, à proximité de la rocade Est et de l’A43. "Nous sommes donc ravis d’avoir sécurisé ce parc d’activités, dans une région lyonnaise où le foncier et les opérations sont rares", rappelle-t-il.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?