AccueilActualitéSociétéSolidarité / Entreprises des possibles : un bon départ malgré la crise

Solidarité / Entreprises des possibles : un bon départ malgré la crise

Créée fin janvier 2019 par Alain Mérieux, L'Entreprise des Possibles mobilise précisément les entreprises pour les sans-abri dans la métropole lyonnaise.
Solidarité / Entreprises des possibles : un bon départ malgré la crise
Alain Mérieux (©copie d'écran)

ActualitéSociété Publié le ,

En 18 mois, ce collectif de 17 entreprises au début (dont Algoé, Groupe Apicil, BioMérieux, Crédit Agricole, CIC, EDF, Institut Mérieux, Sanofi, Seb, Visiativ, Huttopia etc.) a réussi à mobiliser 55 entreprises, 32 000 salariés. Le financement : les salariés font don de jours de congés payés que l'entreprise reverse à l'Entreprise des Possibles.

Patrick Lepagneul, ancien DRH, est délégué général, « Depuis sa création, dit-il, l'Entreprise des Possibles a contribué à aider 1 500 personnes, donnant un toit à 500 d'entre elles ».

630 000 € ont été récoltés en 2020, 3 fois plus qu'en 2019 malgré la crise Covid. Pour 2021, L'Entreprise des Possibles a reçu 40 projets pour en retenir 11 autour des besoins des mineurs isolés et des femmes avec enfants.

Parmi les projets pour femmes à la rue seules ou avec enfants : la “Halte des femmes” (25 petites structures) qui sort de terre; ou de “la Base” à Villeurbanne; ou un projet d'accueil d'urgence, dans l'ancien hôpital Antoine-Charrial de Francheville.

En 2021, L'Entreprise des possibles lance une plate-forme pour le bénévolat des salariés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 juillet 2022

Journal du02 juillet 2022

Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?