AccueilActualitéSociétéL’Entreprise des Possibles : "Une bataille philosophique" selon Alain Mérieux

L’Entreprise des Possibles : "Une bataille philosophique" selon Alain Mérieux

L’Entreprise des Possibles compte aujourd’hui une centaine d’entreprises partenaires. Le collectif basé à Lyon a atteint ses objectifs et sa vitesse de croisière, poussée depuis deux ans et demi par son président Alain Mérieux.
L’Entreprise des Possibles : "Une bataille philosophique" selon Alain Mérieux
©ES - Philippe Valentin, président de la CCI Lyon-Métropole-Saint-Etienne-Roanne ; Alain Mérieux, président ; Patrick Lepagneul, directeur.

ActualitéSociété Publié le ,

Depuis Lyon, L’Entreprise des Possibles se concentre sur l’aide aux sans-abris, principalement les femmes seules avec ou sans enfants. Les financements viennent des entreprises et de leurs collaborateurs qui donnent des jours de congés monétisables : "Depuis avril 2019, ce sont 2,5 M€ qui furent collectés en mécénat classique et en jours de congés, précise le directeur de l’organisation Patrick Lepagneul, 3000 personnes ont été aidées ; 1250 ont été mises à l’abri."

Le collectif L’Entreprise des Possibles, rassemble des partenaires modestes comme une petite chaîne de boulangerie (Jules), une PME dans le BTP (Valentin), jusqu’à l’Olympique Lyonnais ou La Caisse d’Epargne.

"C’est une bataille philosophique, explique Alain Mérieux, face à la grave crise française, plus grave encore ailleurs. Soit on détourne le regard et on se replie sur soi, soit on prend des risques et on ouvre les portes, ce qui est pour moi la meilleure solution."

En 2022, "pas grossir à tout prix"

En 2022, l’objectif de l’Entreprise des Possibles "n’est pas de grossir à tout prix, affirme le directeur, une croissance du nombre d’entreprises de 25 % suffira, nous voulons consolider l’existant."

Le collectif est en lien avec les associations qui agissent auprès des publics concernés. C’est à travers par exemple, le centre « Les Grandes Voisines » (ancien hôpital gériatrique Charial à Francheville), créé par Le Foyer Notre Dame des Sans Abri et l’Armée du Salut.

"Le foyer d’hébergement d’urgence a accueilli 475 personnes en 2021, dans un tiers-lieu qui est aussi un chantier d’insertion, explique Sophie Jansen, de l’Armée du Salut. Les femmes seules ont besoin de confier leurs enfants pendant qu’elles vont chercher du travail, ou lorsqu’elles ont commencé à travailler et attendent un logement", exprime Patrick Lepagneul. Un pôle santé va venir augmenter les atouts de ce pôle.

17 chalets montés avec l’entreprise lyonnaise Huttopia à Villeurbanne

C’est aussi l’Hôtel Moderne monté à Lyon 2e par Habitat et Humanisme, soutenu par l’Entreprise des Possibles, pour 26 jeunes en précarité et actifs, ou l’opération Logis Jeunes, menée par Acolea avec 22 appartements ou Passerelles, pour l’emploi avec Le Prado et Ailoj.

A Villeurbanne, 17 chalets montés avec l’entreprise lyonnaise Huttopia accueille 50 femmes et enfants (La Base).

Rue Sala, dans le 2e arrondissement de Lyon - "un quartier bourgeois d’Ainay auquel j’appartiens" précisa M. Mérieux - , cinquante-cinq femmes d’origine étrangères sont hébergées (Effet Mères) … "Il n’y a eu aucune plainte, il faut signaler les bonnes nouvelles dans une époque où l’on voit tant de rejet haineux".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?