AccueilActualitéSoitec : succession surprise à la direction générale, le titre s'effondre en Bourse

Soitec : succession surprise à la direction générale, le titre s'effondre en Bourse

Le directeur général de Soitec, Paul Boudre, sera remplacé par Pierre Barnabé. Une décision qui n’est pas approuvée par le comité exécutif du groupe mondial isérois. L'action dévisse à la mi-journée.
Soitec : succession surprise à la direction générale, le titre s'effondre en Bourse
© DR

Actualité Publié le ,

Soitec, leader mondial de la conception et fabrication des semi-conducteurs innovants basé à Bernin près de Grenoble (Isère), a annoncé mercredi 19 janvier que le conseil d’administration a désigné Pierre Barnabé pour succéder à Paul Boudre en tant que directeur général.

Dans le communiqué, Eric Meurice, président du Conseil d’administration, a déclaré : "Je tiens à exprimer à Paul ma profonde gratitude pour son leadership et son dévouement tout au long de ses 15 années au sein du groupe. Paul a mené Soitec au succès pendant son mandat de directeur Général. Depuis sa nomination en 2015, il a contribué au redressement et à la croissance du groupe, qui devrait atteindre 975 M$ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2021-2022 […] Nous avions placé la barre haut pour identifier le successeur de Paul et nous sommes très heureux que Pierre Barnabé rejoigne Soitec. Pierre pourra s’appuyer sur cette trajectoire et conduire Soitec sur de nouveaux chemins de croissance, dans le cadre de la feuille de route stratégique 2026."

L'action Soitec plonge à la mi-journée

Pierre Barnabé, 51 ans, rejoindra Soitec en mai prochain, en provenance d’Atos, où il occupe actuellement les fonctions de Senior Executive Vice-President, Group Security Officer et Directeur de la division Big Data and Cybersecurity.

Le communiqué ne fait cependant pas écho de la réaction du comité exécutif de l’entreprise qui serait en désaccord avec le processus de désignation du successeur de Paul Boudre.

Selon plusieurs médias (la Tribune, les Echos), le comité executif aurait adressé une lettre au conseil d’administration dans la foulée de cette annonce, pour y dénoncer "la précipitation et l’opacité du processus". Soitec n’a pas réagi. Jeudi 20 janvier, l'action Soitec dévissait en tout cas sur les marchés, avec une chute de près de 17 % à la mi-journée.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?