Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Sociétés coopératives : l'entreprise comme bien commun

Publié le - - Dossiers

Sociétés coopératives : l'entreprise comme bien commun
© Adobe stock

Scop, Scic, CAE... Autant de dénominations différentes qui désignent pourtant la même réalité : des entreprises basées avant tout sur le collectif, avec des prises de décision collégiales et une participation majoritaire des salariés au capital. Un idéal social transformé en modèle entrepreneurial dès les années 1920 qui prend tout son sens au regard de la crise actuelle. Un phénomène qui s'amplifie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Encore peu répandues, les sociétés coopératives essaiment progressivement en Auvergne-Rhône-Alpes. En 2020, 52 % d'entre elles ont été créées ex-nihilo, ce qui démontre l'appétence des jeunes entrepreneurs pour ce modèle économique participatif et éthique, qui interroge sur la notion du capital et bouscule les relations entre dirigeants et salariés.

"Dans le monde de la "start-up nation", on insiste sur la notion de concept et l'importance de le vendre. Nous avons un autre type de rêve : celui de parvenir à s'épanouir collectivement et grâce à un bien commun. Ce modèle est intéressant, car il permet d'ancrer des structures dans leur territoire et dans une certaine citoyenneté", explique Cyril Zorman, président de l'Union régionale des Scop Auvergne-Rhône- Alpes (Urscop), premier réseau d'accompagnement des entrepreneurs coopératifs.

L'instance regroupe plus de 95 % des entreprises coopératives du territoire (Scop et Scic). Basés à Vaulx-en-Velin, ses 35 salariés suivent les structures au quotidien et les aident à se développer tout au long de leur vie. Un soutien qui passe notamment par la formation (des salariés, des dirigeants...) et la sollicitation de sociétés financières propres au mouvement coopératif qui peuvent être amenées à soutenir leurs projets de création ou de reprise. Pour chaque création, la caution personnelle est prise en charge par l'Urscop. La suite de cet article est réservée à nos abonnés




Tout Lyon / Essor RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer