AccueilCollectivitésSNCF : un chantier xxl dans l’isère

SNCF : un chantier xxl dans l’isère

Pas moins de 400 ouvriers spécialisés dans l‘activité ferroviaire travaillent sur ce chantier pharaonique, de 21 h à 6 h du matin, quelles que soient les conditions météorologiques, s’affairant autour de deux convois (unités techniques) de 750 mètres de longueur chacun.

Collectivités Publié le ,

L’indissociable tandem homme/ machines dépose et installe chaque nuit 860 mètres linéaires de nouvelles voies : soit 100 tonnes de rails, 1 450 traverses en béton (environ 350 tonnes) et 1 600 tonnes de ballast. Le tout approvisionné par une noria de 200 wagons pour le ballast, 120 pour les traverses, 100 pour l’évacuation des déblais et 50 pour l’évacuation des rails usagés. Chaque matin, ces deux monstres d’acier doivent laisser les voies libres pour la circulation commerciale de la journée. Ils sont dirigés, l’un vers Portes-lès- Valence, et l’autre en région lyonnaise, les seuls parcs ferroviaires en mesure de pouvoir les accueillir. Pendant que l’équipe de nuit est de repos, les 500 wagons qui recomposeront les convois la nuit suivante sont déchargés et réapprovisionnés.

Une technologie sophistiquée et parfaitement maîtrisée

Une logistique sophistiquée, parfaitement maîtrisée et ne tolérant aucune lacune. Dans des conditions de travail difficile : niveaux sonores élevés, froid, pluie, neige, activité nocturne, environnement malaisé, ces hommes réalisent chaque nuit un travail d’excellence au service de cette « bête humaine » que représente un convoi de dépose et de pose.


.../...

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5150 du 25 avril 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?