AccueilServicesSidonie Mérieux : dépisteur de talents

Sidonie Mérieux : dépisteur de talents

En janvier 2011, la loi Copé-Zimmermann impose aux conseils d’administration des entreprises cotées, mais aussi à celles de plus de 250 salariés et réalisant un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 50 M€, de réformer leur gouvernance.

EconomieServices Publié le ,

Elles devront avoir 20 % de femmes au bout de trois ans, 40 % au bout de six. A la faveur de cette loi, Sidonie Mérieux consolide son projet d’entreprise autour de la question. « Ce fut juste le déclic, souligne-t-elle, car cela faisait déjà plusieurs années que je travaillais sur cette thématique. » Elle la découvre beaucoup plus tôt à Paris chez Image 7, une agence de communication spécialisée dans la finance et la communication de crise des sociétés du Cac 40. Elle y « apprend beaucoup sur l’entreprise, son environnement » et Anne Méaux, sa présidente, reste « une femme qui l’inspire ». De retour à Lyon avec son mari, la Stéphanoise d’origine reprend l’un de ses premiers métiers – elle fut un temps en charge du fundraising de l’Alliance Française à Chicago après son DEA en stratégie d’entreprise – et s’occupe de la levée de fonds pour le compte de l’association Sport dans la ville. La structure, « qui avance comme une entreprise », oeuvre pour l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers sensibles par le sport. Le budget grossit, Sidonie Mérieux s’épanouit dans ses fonctions, et très vite, travaille pour que l’on s’occupe aussi des filles. « Au départ, le sport, essentiellement du foot, était plus destiné aux garçons. En introduisant le hip-hop, nous avons pu faire bénéficier aux filles d’un programme adapté, avec de très bons résultats. » Très sensible donc à la question, celle qui est également administratrice à OL Group et dans de nombreuses fondations d’entreprises (Société Générale, Olympique Lyonnais, EM Lyon, Sycomore, Cegid, Motul), « avec un point commun essentiel : celui d’aider à l’insertion professionnelle des jeunes », n’a pas de mal à convaincre les entreprises d’adopter la loi. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5108 du samedi 5 juillet 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?