AccueilCollectivitésSEMIDAO, l'une des rares SEM de gestion de l'eau

SEMIDAO, l'une des rares SEM de gestion de l'eau

Plusieurs solutions se présentent aux collectivités pour gérer les services de l’eau.

Collectivités Publié le ,

Elles peuvent le faire en régie, c’est-à-dire en interne. Elles peuvent aussi l’externaliser via une délégation de service public (DSP). Cette DSP est assurée par une entreprise privée. Souvent, il s’agit d’un grand groupe comme Veolia ou Suez. Parfois non. En l’occurrence, les réseaux de l’ouest de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère sont gérés par une SEM – la SEMIDAO – créée en 1977, dans le sillage de la Ville Nouvelle de L’Isle d’Abeau. Une configuration peu courante puisqu’il n’y aurait, sur le territoire national, qu’une vingtaine d’entreprises publiques locales intervenant dans le domaine de la gestion de l’eau potable et de l’assainissement. Via deux DSP distinctes, pour l’eau potable et l’assainissement, la SEMIDAO s’occupe de sept communes : Villefontaine, Saint-Quentin- Fallavier, La Verpillière, Satolaset-Bonce, Four, Vaulx-Milieu et L’Isle d’Abeau. Le reste de l’agglomération est géré pour une partie en régie et pour une autre à travers des DSP détenues par la Lyonnaise des Eaux. Sur son territoire historique, la SEMIDAO gère 26 000 abonnements et s’occupe également d’une station de compostage. Le point sur ses différentes compétences. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5108 du samedi 5 juillet 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?