AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentSegro France réalise l’acquisition du site occupé par Cora Automobile à Chaponnay

Segro France réalise l’acquisition du site occupé par Cora Automobile à Chaponnay

Le site de distribution urbaine de Segro France développe 18 360 m2 au cœur de la zone industrielle du Chapotin à Chaponnay. Acquis auprès du groupe Pedretti, cet actif est entièrement loué par CORA Automobile.
Segro France réalise l’acquisition du site occupé par Cora Automobile à Chaponnay
DR - Le Segro Centre Chaponnay offre une surface de 18 360 m2, dont 3 000 m2 de bureaux.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Segro France a annoncé avoir fait l’acquisition au mois de janvier d’un site de logistique urbaine d’une surface de 18 360 m2, dont 3 000 m2 de bureaux, sur un terrain de 4,6 hectares. Aux portes de Lyon, cet actif se situe à proximité immédiate de l’A46 et à quelques minutes de l’A43. Construit entre 1995 et 2003, l’entrepôt de classe B accueille les activités de Cora Automobile, un groupe leader dans la distribution de pièces détachées automobiles.

Pour Segro France, un actif à retravailler dans les prochaines années

"Si notre client utilisateur venait à quitter le site, la localisation se prêterait à un repositionnement sur une activité de logistique urbaine. Cela pourrait soit prendre la forme de travaux de déconstruction-reconstruction, soit une réhabilitation complète du bâtiment en cohérence avec nos objectifs RSE. Dans le cadre de nos projets, nous travaillons notamment sur des toitures 100 % photovoltaïques, bien au-dessus des 30 % prévus par la Loi Energie-Climat", confie Laurence Giard, directrice générale de Segro France, qui rappelle que, récemment, le groupe a su en 6 mois redévelopper un site de logistique urbaine à Vénissieux.

"En novembre dernier, nous avons livré pour un acteur majeur de la distribution de colis un bâtiment intégralement rénové de 10 000 m2, implanté rue Sentuc dans la ZAC de l’Arsenal, autrefois occupé par la Société d’Agence et de Diffusion", détaille-t-elle.

Développer un portefeuille de parcs d’activités en région lyonnaise

Ces opérations confirment la volonté du groupe de se développer dans l’agglomération lyonnaise. "Lyon est un vrai axe de croissance pour nos activités de logistique urbaine, de messageries et de parcs d’activités qui constituent une part importante de notre portefeuille nationale même si nous sommes également présents dans le secteur de la grande logistique", explique Laurence Giard.

A Saint-Quentin-Fallavier, Segro France mène ainsi un vaste projet de requalification de l’ancienne base logistique de Leclerc. "Il reste encore 55 000 m2 à développer", précise la directrice générale.

Mais c’est bien sur les parcs d’activités que le groupe met la priorité. "Nous souhaitons nous inscrire sur cette classe d’actifs, soit en développant de nouveaux parcs si nous identifions du foncier disponible ; soit, plus sûrement, en repositionnant des parcs vieillissants des années 70-80-90", partage Laurence Giard qui fixe un horizon à trois ans pour concrétiser cette ambition en région lyonnaise.

C’est donc l’équipe du bureau lyonnais, composé de 3 personnes et ouvert en mai 2021, qui est en première ligne pour relever ce challenge.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?