AccueilEconomieSébastien Bouillet satisfait sa gourmandise

Sébastien Bouillet satisfait sa gourmandise

En ouvrant un nouvel atelier de production dans l'Ain, le pâtissier chocolatier lyonnais poursuit sa croissance.
Sébastien Bouillet satisfait sa gourmandise

Economie Publié le ,

Basé à Lyon et au Japon, Sébastien Bouillet fait partie de cette nouvelle génération du " sucré " dynamique, passionnée et ouverte sur le monde, possédant un insatiable appétit de développement. A la tête de plusieurs pâtisseries, d’une chocolaterie, de la boutique Goûter et d’un atelier de cours de pâtisserie, il va ouvrir un atelier-boutique, samedi 3 décembre, à Miribel, dans la zone industrielle de la Tuillère, au cœur de son nouveau laboratoire de production. Ce site de 1 200 m2 réhabilité au sein des anciens locaux du traiteur Chorliet va permettre aux équipes de bénéficier d’un confort de travail indéniable par rapport aux 250 m2 du laboratoire de la Croix-Rousse. La situation géographique des lieux résulte d’un choix stratégique et d’un retour à ses origines familiales dombistes.


Après l’ouverture de la boutique aux Halles Paul-Bocuse et de quatre autres boutiques dont deux au Japon, la construction de ce nouveau site amorce un nouveau virage professionnel dans la carrière de Sébastien Bouillet. Il s’agit d’un vrai projet de vie qui comprendra un laboratoire, un atelier de pâtisserie avec la possibilité de s’inscrire à des cours le samedi, et une boutique. L’investissement de 1,4 M€ confirme la volonté du médiatique chocolatier de poursuivre le développement de son entreprise. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires annuel est de 3,5 M€, répartis entre la pâtisserie (70 %) et la chocolaterie (30 %). Celui visé en 2017 est de 5 M€. La maison Bouillet compte 60 salariés, un effectif qui devrait progresser sans tarder, cela dans tous les secteurs.


Membre de l’association « Relais desserts international » regroupant les meilleurs pâtissiers du monde, Sébastien Bouillet vient d’obtenir le prix Stars & Métiers, organisé par les chambres de métiers et de l’artisanat et les Banques Populaires. Il recevra son prix le 13 décembre à la salle Gaveau à Paris. Une fin d’année succulente pour l’ambitieux pâtissier.


Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?