AccueilCollectivitésSciences Po Lyon témoin de la transformation de l'action publique

Sciences Po Lyon témoin de la transformation de l'action publique

Sciences Po Lyon témoin de la transformation de l'action publique
Christian Paul, en 2009 a? l'Assemble?e Nationale lorsqu'il e?tait secre?taire d'E?tat a? l'Outre-mer aupre?s de Daniel

Collectivités Publié le ,

"Il y avait du côté de Sciences Po Lyon de créer un lieu où l'on croise les expériences des acteurs publics et des chercheurs en sciences politiques. D'où cette initiative pluridisciplinaire mettant à la fois en lumière les travaux sur la transformation de l'action publique et permettant aussi à nos étudiants d'accéder aux fruits de nos recherches", décrit Christian Paul, coordonnateur de la Chaire.

Dans un moment où la société évolue rapidement, les collectivités, entreprises publiques et administrations suivent-elle le même chemin ? Une interrogation à laquelle tente de répondre la Chaire en ciblant trois prismes.

Le premier porte sur les attentes démocratiques dont la participation citoyenne dans les projets de politique publique, de plus en plus sollicitée, en est un exemple. "Nous interrogerons sur les forces et faiblesses d'une telle démarche", indique Christian Paul.

Mieux comprendre les changements dans l'écosystème public

Le deuxième champs d'exploration concerne la transformation numériques et l'impact de la digitalisation sur les organisations des administrations. "Nous avons choisi notamment de plancher sur une question qui va animer les 20 prochaines années, à savoir, le déploiement de l'intelligence artificielle dans le secteur public".

Troisième domaine, celui des nouveaux métiers liés à l'action publique avec notamment l'intégration du design dans les process de politique territoriale. "Un sujet comme celui de la mairie du XXIe siècle éclaire cette thématique. Ou comment redessiner et redéfinir ces institutions en fonction des services dont on besoin les habitants".

Et les sujets ne manquent pas actuellement pour enrichir les réflexions et les travaux de la chaire. Sur la question du verdissement politique, notamment dans les grandes métropole, Christian Paul est convaincu qu'il s'agit là d'une opportunité de transformer l'action politique. "Et pas seulement par la création de parcs ou de jardins mais en impliquant plus les administrés".

Un ouvrage en mars prochain

La crise sanitaire aura été selon le chercheur un accélérateur de la transformation. "Celle-ci a mis en exergue des problèmes d'organisation et de préparation pour ne citer que la commande des masques. Un retour d'expérience est déjà engagé à travers des commissions d'enquête et divers travaux d'étude".

Le 6 octobre dernier, les première rencontres de la chaire, avec comme thématique "l'action publique face à la pandémie", auront permis d'enrichir ces réflexions. Universitaires, chercheurs, médecins et acteurs privés du monde professionnel, présents pour l'occasion, participeront à la rédaction d'un ouvrage collectif, en restituant leurs échanges. Parution prévue en mars prochain.

Une Chaire soutenue par le mécénat

La chaire de la transformation de l'action publique pilotée par la fondation Sciences Po, fonctionne avec un budget de mécénat de 75 000 €. "Un budget que nous souhaiterions voir évoluer bien sûr", précise Christian Paul. La chaire, outre Sciences Po Lyon est soutenue par trois grands mécènes : CNR, Mazars et SNCF mobilités.

Pour Nicolas Dusson, Associé chez Mazars, ce partenariat est "l'occasion unique de rassembler des représentants de tous les acteurs qui participent quotidiennement aux transformations du secteur public. Il n'existe aucun équivalent sur la Région Auvergne Rhône-Alpes, nous sommes très fiers en tant que cabinet de conseil, de soutenir ce projet ! En tant que consultants, nous participons à la transformation des collectivités territoriales, mais également des universités, écoles, acteurs du transport public,…".

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?