AccueilActualitéSalon Mountain Planet à Alpexpo Grenoble : pour Jérôme Riff, "on va vers une montagne durable"

Salon Mountain Planet à Alpexpo Grenoble : pour Jérôme Riff, "on va vers une montagne durable"

Mountain Planet, salon international de l’aménagement de la montagne, aura lieu organisé du 26 au 28 avril à Alpexpo Grenoble. Rencontre avec Jérôme Riff, directeur d’Alpexpo, organisateur de Mountain Planet.
Salon Mountain Planet à Alpexpo Grenoble : pour Jérôme Riff, "on va vers une montagne durable"
© Benh Lieu Song via Wikimedia Commons

Actualité Publié le ,

Jérôme Riff, comment se prépare l’édition 2022 ?

C’est un salon bisannuel, et l’édition 2020 ayant été annulée, cela fait quatre ans qu’il n’a pas eu lieu. C’est long, d’autant plus dans le contexte de ce que l’on est en train de vivre, en particulier pour le secteur de la montagne qui a bien souffert. La saison 2020-2021 a été blanche. La saison 2021-2022 reprend mais avec des incertitudes. Ce sera donc un rendez-vous du retour aux affaires des aménageurs de la montagne.

Le salon est attendu et plein de promesses. Au dernier comptage, on était à plus de 850 marques présentes. On attend 19 000 visiteurs professionnels contre 23 000 d’ordinaire, sur près de 50 000 m². En général, on compte plus de 68 pays représentés. Ce sera peut-être moins cette année compte tenu du contexte. Les Chinois, notamment, devraient être absents puisqu’ils n’ont pas autorisation de voyager.

© Alpexpo

Dans quel état d’esprit sont les industriels de la montagne ?

Il y a de l’attente, car les exposants ont été les premiers impactés par les fermetures des domaines nationaux. Les visiteurs (exploitants, collectivités, hébergeurs…) sont aussi impatients de connaître les nouveautés qui leur permettront de s’inscrire dans la transition environnementale et numérique.

"Les entreprises n’ont pas attendu qu’on se mette à en parler pour imaginer des stations à l’année"

Transition et innovation, ce sont les deux axes forts de ce salon cette année. Les professionnels de l’aménagement sont-ils en mesure de relever ce défi ?

Carrément ! Les entreprises n’ont pas attendu qu’on se mette à en parler pour imaginer des stations à l’année, des solutions responsables et renouvelables. C’est dans la tête des ingénieurs depuis longtemps des grandes industries comme des start-up.

L’accélération est forcée depuis deux ans, mais il y avait déjà une tendance de fond. Il ne restera de toute façon bientôt plus que les solutions qui vont dans ce sens, que ce soit en matière de gestion de l’eau, de mobilité, de tri des déchets… C’est intégré dans tous les business modèle des acteurs de la montagne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?