AccueilSociétéSalon du Tourisme Mahana Lyon - Oublier la crise…

Salon du Tourisme Mahana Lyon - Oublier la crise…

La crise économique, qui réduit les budgets, et les évènements politiques et climatiques mettent ponctuellement certains pays entre parenthèses.

ActualitéSociété Publié le ,

Cette 32e édition du salon du tourisme devrait donc plus particulièrement mettre en valeur l’offre de proximité dans une région Rhône-Alpes particulièrement riche dans ce secteur (lire encadré). Reste que toutes les solutions seront présentes à Mahana, de la chambre d’hôtes nichée dans la campagne verdoyante à l’hébergement insolite, du dépaysement de la Corée du Sud à un road trip entre amis en Nouvelle-Zélande, du city break dans des villes européennes aux déplacements liés aux grands évènements culturels ou sportifs, du tourisme vert à l’oenotourisme… chaque visiteur devrait trouver ses coups de coeur.

En France…

Stations balnéaires, campagne ou montagne, de la Bretagne à la Vienne, de la Côte d’Azur à Toulouse en passant par le Limousin ou la Normandie, la France propose un éventail de plus en plus large d’offres adaptées à toutes les demandes et sait se faire apprécier par la diversité de ses paysages, de son patrimoine historique, culturel, artistique, de sa gastronomie. Résidences de vacances pour les familles, découvertes du terroir, routes gastronomiques, séjours à la ferme, les choix sont multiples. Et si le bord de mer a toujours ses inconditionnels, les résidences de vacances et les clubs investissent des régions moins courues, et donc moins chères, avec toute une panoplie d’activités nouvelles : partenariat avec des fédérations sportives ou culturelles, ouverture de clubs de pétanque, idées d’activités en ville mais aussi de sorties nocturnes. La plupart des grandes enseignes des résidences familiales seront présentes sur le salon. Un salon qui devrait faire preuve d’originalité et d’inventivité en proposant en quelque sorte le dépaysement proche de chez soi, ou comment ruser avec le pouvoir d’achat.

… et dans le monde

Mais il ne convient pas de noircir à outrance le tableau : certains de nos compatriotes pourront encore sillonner le monde. Un monde qui donnera également rendez-vous à la halle Tony Garnier et viendra présenter les grandes tendances à attendre de la saison à venir. Les départs vers la Tunisie et l’Egypte devraient reprendre avec le retour au calme, d’autant qu’une batterie d’offres promotionnelles devrait redonner du tonus à ces destinations incontournables. Avec de nombreux vols affrétés par les voyagistes et ceux mis en place par les compagnies low-cost au départ de province, tout le pourtour méditerranéen dévoile ses potentialités. Les amateurs de soleil lointain et de dépaysement tranquille visent les Caraïbes, où l’année 2012 verra le grand retour de la Martinique qui a ouvert cette année une Maison du Tourisme à Paris.
Quant aux circuits, ils s’adaptent aux nouvelles demandes des voyageurs en quête d’itinéraires plus authentiques et plus variés et s’ouvrent aux familles avec jeunes enfants.
Cette année, le salon n’accueillera pas d’invité d’honneur ; en revanche, il innovera, notamment sur Internet avec un site spécifique et interactif qui permettra l’évasion en quelques clics. Il permettra également de découvrir les nouvelles pratiques comme le « wwoofing » (offre des services en échange d’un toit dans une ferme ou une communauté), le « couchsurfi ng » (un hébergement gratuit chez un particulier) ou encore les « greeters » (des habitants qui prennent le temps de faire découvrir un lieu, une ville en leur compagnie). Autant de mouvements « tendances » qui restent encore à découvrir pour de nombreux visiteurs, environ 30 000 attendus à la halle Tony Garnier, toujours en quête d’un rêve qui peut aussi se nicher à proximité.



Rhône-Alpes touristique

La région Rhône-Alpes est la première de France en termes d’investissements touristiques. En plus de ses solides atouts naturels, elle a investi quelque 1,14 Md€ dans le tourisme en 2009.
Elle bénéficie en outre d’une bonne desserte grâce à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry et le TGV.
Première région française pour le nombre de touristes nationaux grâce à son domaine skiable, le plus grand du monde, mais grâce aussi à ses stations thermales, une quinzaine, ses festivals, environ 400, mais aussi à ses congrès.
En moyenne, les touristes restent 5,5 nuitées.
En 2010, la région a enregistré une augmentation de 1 % de ses nuitées touristiques par rapport à l’année précédente, avec 159,9 millions de nuitées.
Rhône-Alpes est la deuxième région française à accueillir des touristes français derrière PACA et devant le Languedoc- Roussillon. Elle est la première pour le ski et la campagne, la deuxième pour la ville derrière Paris.
Quant aux Rhônalpins, ils partent plus que la moyenne des Français et réalisent 5,2 voyages personnels en France (moyenne française : 4,6 voyages).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?