Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Salomon tout schuss vers la ville

le - - Services

Salomon tout schuss vers la ville
© M.G. - Jean-Marc Pamber, PDG de Salomon

L'ouverture le 11 décembre de la boutique Salomon à Lyon (Presqu'Île) traduit la stratégie de la marque haut-savoyarde de se développer en direct vers sa clientèle urbaine. Rencontre avec son PDG, Jean-Marc Pambet qui évoque « une expérience innovante de l'outdoor ».

Quel est aujourd'hui le positionnement de Salomon ?

Notre inspiration provient historiquement de la montagne. Nous venons du ski et développons aujourd'hui l'outdoor. Notre raison d'être est de faire sortir les gens pour qu'ils aillent marcher, courir ou faire du sport. Dans un monde marqué par la pollution et où tout va très vite, nous voulons proposer une expérience client basée sur la nature.

Pourquoi ouvrir des magasins en ville ?

Nous sommes d'abord sur une logique de développement de notre entreprise. Notre société devient de plus en plus urbaine et Salomon a besoin d'exister en ville, sinon nous passons à côté d'un pan important de la population.

C'est une stratégie nouvelle ?

Nous avions ouvert dans un premier temps notre premier magasin en 2005 à Prague. Nous avons ensuite décidé d'investir ces grands pôles urbains, mais plus proches des Alpes il y a 4 ans environ. Il s'agissait initialement d'une stratégie de défense, aujourd'hui nous sommes en mode offensif et positionnés dans les épicentres clés.
Ce n'est plus seulement le magasin en ville qui compte aujourd'hui mais l'expérience que nous pouvons proposer à nos clients. Ils pourront ensuite dupliquer cette expérience en allant s'équiper chez d'autres partenaires, ce qui enrichit l'écosystème du marché outdoor.

Quel est l'impact d'un magasin Salomon vs vos distributeurs ?

Il est positif. Il y a un an et demi, nous avons ouvert un magasin sur Paris dans un univers de proximité avec des spécialiste du secteur. Nous enregistrons aujourd'hui une croissance de 25% aujourd'hui sur la région parisienne, tant sur notre boutique, que chez nos partenaires distributeurs (ndlr : Vieux Campeur par exemple) et sur Internet.

Comment évoluez-vous dans un contexte de concurrence internationale ?

Nous sommes mondialisés forcément. Notre camp de base c'est l'Europe qui concentre 2/3 de notre chiffre d'affaires (ndlr : CA total de 831 M€ en 2018). Aux Etats-Unis, Salomon est la marque numéro 3 sur le segment des chaussures de sports. Nous somme également présents au Japon et visons un déploiement en Chine. Salomon s'appuie pour cela sur le réseau mondial de distribution de sa maison mère Amer Sports (ndlr : groupe finlandais) et sur son nouvel actionnaire chinois Anta Sports. Comme pour Lyon, la logique est d'ouvrir localement des magasins en direct.

Quid du e-commerce ?

C'est un canal complémentaire à la vente en physique. Par exemple, des tablettes sont disponibles dans le magasin de Lyon pour consulter et commander des modèles ou des couleurs de matériels qui ne sont pas disponibles sur place.

Où en est-on de l'innovation sur les matériaux ?

Nous n'en sommes qu'au début. Nous proposons par exemple dans notre boutique de Munich, ouverte il y a près d'un an, une chaussure de running très performante entièrement recyclable. Une fois usée, celle-ci est ensuite broyée sous forme de granules qui sont utilisées pour fabriquer nos chaussures de ski.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer