AccueilActualitéSaint-Priest : Sofo, un projet alternatif à la place d'IKEA à la Porte des Alpes

Saint-Priest : Sofo, un projet alternatif à la place d'IKEA à la Porte des Alpes

Une partie des anciens locaux d'IKEA à Saint Priest Porte des Alpes seront réinvestis dès que la crise sanitaire le permettra par un lieu de vie urbain (restauration, loisirs...) baptisé Sofo.
Saint-Priest : Sofo, un projet alternatif à la place d'IKEA à la Porte des Alpes
Google maps Streetview - Les ex-locaux d'IKEA devraient bientôt reprendre vie grâce à Sofo.

Actualité Publié le ,

Vides depuis le départ de l'enseigne suédoise à Vénissieux Grand Parilly, les locaux d'IKEA Porte des Alpes devraient reprendre vie au printemps, dès le mois d'avril si la situation sanitaire le permet. L'association lyonnaise The Gentlemen Lifestyle Republic (TGLR) a dévoilé cette semaine via les réseaux sociaux un projet baptisé Sofo, conçu en partenariat avec le propriétaire des lieux NhOod.

"Un lieu de vie urbain, accessible à tous, avec comme signes distinctifs la convivialité, le bien manger, le boire bon, les cultures, le loisir, le spectacle et la modernité en tout genre" selon TGLR. 4000 m2 divisés en deux zones, entre restauration et loisirs.

Convivialité et loisirs pour tous

Une "zone de convivialité" avec un bar central ouvert, deux points de restauration aux offres de saison, une grande table d'hôtes suspendue, un boulodrome designé dans une ambiance Brooklyn et un aménagement 100% "upcycling".

Une seconde zone dédiée aux "loisirs pour tous" avec un playground (ping-pong, baby-foot), quelques paniers de basket-ball, un espace bien-être & détente, quelques modules de co-working, une zone BtoB (réunion...) et une scène dédiée aux cultures et aux arts vivants.

Sofo, un clin d'oeil à IKEA

Quant au nom, il est emprunté à celui d'un quartier du sud de Stockholm, clin d'œil à l'ex-présence d'IKEA, "un ancien quartier ouvrier devenu en quelques années l'épicentre de la culture moderne, avec ses coffee shops, ses boutiques de créateurs, ses bureaux de designers et architectes, ses restaurants de qualité", décrit TGLR. "Une sorte de terre du slow life."


Spécialiste de la transtion urbaine, et après avoir ouvert quelques restaurants éphémères, espaces événementiels BtoB, et mené le projet "Territoires Lyon" l'année dernière en partenariat avec SNCF Immobilier, "TGLR s'inscrit plus que jamais comme un acteur impliqué dans cet écosystème", revendiquent les promoteurs de ces différentes actions.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?