AccueilEconomieIndustrieSaint-Genis-Laval : Aeroform Composites se diversifie face à la crise de l’aéronautique

Saint-Genis-Laval : Aeroform Composites se diversifie face à la crise de l’aéronautique

Spécialisée dans les solutions composites pour les acteurs internationaux de l’aéronautique et basée à Saint-Genis-Laval, la PME Aeroform Composites s’est adossée sur le Plan de Relance pour relever le défi lancé au moment de la crise Covid.
Saint-Genis-Laval : Aeroform Composites se diversifie face à la crise de l’aéronautique
© Aeroform Composites - Dans ses solutions de fabrication composites, Aeroform Composites propose des autoclaves standards et spécifiques

EconomieIndustrie Publié le ,

Avec 95 % de son chiffre d’affaires réalisés en direction de l’industrie aéronautique, civil et militaire, Aeroform Composites ne pouvait échapper aux effets déstabilisateurs de la crise Covid. Spécialisée dans les solutions de fabrication et de réparation de pièces structurelles en composites, l’entreprise installée à Saint-Genis-Laval depuis 20 ans a été frappée de plein fouet.

Obligée de se réinventer, elle a su relever le défi en se diversifiant et en innovant. "Personne n’avait imaginé que ce secteur, surtout l’aéronautique civil, était si fragile, analyse Franck Martel. Nous avons donc immédiatement mené une réflexion pour explorer d’autres secteurs et nous diversifier dès 2020."

Le directeur général d’Aeroform Composites entendait donner un vrai sens à ces nouvelles orientations pour trouver de nouveaux marchés basés sur les savoir-faire de l’entreprise. La défense, un secteur avec lequel elle avait déjà travaillé par le passé, s’est rapidement imposé comme une voie de diversification intéressante.

La justesse de cette option s’est très vite confirmée, avec l’obtention d’un énorme contrat. "Une commande du bureau d’achat de l’OTAN", précise Franck Martel. Sur ces bases, Aeroform Composites vise désormais un développement national et international, tout d’abord avec l’Europe, l’Asie et le Moyen Orient, puis dans un deuxième temps en direction de l’Amérique du Nord.

Aeroform Composites s’appuie sur le Plan de Relance

Pour soutenir sa démarche de diversification, qui l’amène aujourd’hui à être également présente sur les marchés du spatial, de l’éolien, du sport, de l’automobile et du maritime, l’entreprise s’est adossée sur le Plan de Relance mis en place par le gouvernement.

"Cela nous a notamment permis de développer notre projet ASHE, qui repose sur le développement de deux nouveaux produits destinés à la défense, détaille le directeur général de l’entreprise. Une valise de réparation composites et un système de chauffe ATEX, qui permet de chauffer les composites avec des Leds et qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet."

Après avoir démontré la validité de ce programme de R&D, Aeroform Composites, qui emploie une dizaine de salariés, doit désormais passer du Proof of concept à l’industrialisation. "Nous connaissions au départ les incertitudes liées à ce projet, mais nous croyons à cette innovation. Cela prendra du temps, mais nous y arriverons. Peut-être que nos solutions seront compatibles avec d’autres marchés que la Défense, mais nous nous en occuperons dans un second temps", conclut Franck Martel.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?